hello@kamermoov.com
lundi, février 6, 2023
News

C.U. 2009 : Boudor, Sahel hiphop, Elokk…enflamment le public

Soirée mémorable hier au Camp Sonel dans le cadre du festival Couleurs Urbaines. Le public venu communier au rythme des cultures urbaines n’avait qu’un mot sur les lèvres : excellent.. C’est  l’adjectif qui sied le mieux pour traduire le spectacle de haute facture qui a été présenté hier par les artistes programmé au public.


Conformément à la programmation, la scène fut d’abord investi par les dj’s  pour des séquences de mix non stop, histoire d’annoncer la couleur de l’after-show prévu dimanche 16 août prochain après le concert du rappeur La Fouine.

Le plateau découverte qui suivra ensuite révélera au public des talents, véritables pépites d’or de la scène urbaine camerounaise. En levé de rideau de ce plateau, le groupe Z-yan avec leur chorégraphie d’une beauté artistique remarquable a donné au public malheureusement peu nombreux, un reggae root taillé sur mesure et qui est la preuve de leur immense talent. Le talent est d’ailleurs l’expression a étiqueté au Collectif Sahel hip hop. Venu de Garoua, Princesse Kadidja, Djabbar, Babylaz, dj Kader et Ihmo ont confirmé leur statut de groupe leader de la scène hip hop nordiste. Devant des fans en euphorie, les rappeurs griots du sahel ont fait sensation. Simon Mbey (Mapane Records) ou encore Tito (Stv) ont salués la prestation de Princesse Kadidja et ses compères.

Les compétitions de battle suivront ensuite pour le grand bonheur du public qui malgré la fine pluie restera pour se délecter de la prestation du slameur  Stone avant l’entrée des têtes d’affiches du jour. Le groupe Elokk lancera les hostilités. Les poulains des écuries Zomloa Recordz très engagés vont servir à leurs fans un show majestueux dont eux seul ont la recette avant de céder la scène à Les Clés Son of God. Le rappeur de la cité côtière revisitera avec le public quelques titres de son répertoire avant d’offrir en primeur un extrait de son prochain très attendu.

Très attendu également, Boudor clôturera le bal. Accompagné de Suppa Garry, le nouarokair a conscientisé la jeunesse sur les nombreux maux qui  la mine et a donné au finish une belle leçon de hip hop. La danse clôture cette soirée qui de l’avis de certains professionnels et artistes présents au Camp Sonel, était nettement mieux que la veille.

Ce vendredi, le public aura droit au plateau découverte, dj contest et comme plat de résistance Kit Kat Girls, Valsero, Bashiru, Sir Nostra, La Phraz Slam et Yuma (Guinée équatoriale)

Pass : 1000f.cfa

Leave a Response