hello@kamermoov.com
samedi, juin 22, 2024
On Djoss

Tony Nobody : « Je Suis le créateur du Bantou Pôsi sans prétention aucune… »

« Qui c’est qui fait le show ? », la réponse tout le monde la connait : « Nobody ». Rappeur, animateur radio et télé, réalisateur, producteur de son, concepteur vidéo… Tony Nobody endosse toutes ses casquettes avec la même ferveur et le même professionnalisme, son secret ? il le doit à dieu et à son équipe. « Man j’ai God avec moi en plus de ça, J’ai une équipe de rêve, à elle je dis merci » dit il. Nous l’avons rencontré, il nous parle de sprite hip hop festival avec en prime deux millions de francs en terme de dotation, de Bantou pôsi dont il revendique la paternité, de son album donc la sortie est imminente. « Mon album est presque prêt,  J’ai enregistré 28 titres déjà et Je suis entrain de choisir ce qui fera partie de mon album Love- Peace- Respect. » précise t il. De la troisième édition du Mboa Hip Hop Awards qui « sera de la balle avec des grosses surprises »…

Kamerhiphop.com : bonjour Nobody, du 11 au 16 aout 2009 s’est déroulée la 3e édition du festival couleurs urbaines, on a remarqué ton absence. Ou étais tu passé ?
Man je m’en veux terriblement d’avoir raté ce grand rendez vous du hip hop et aussi je m’en veux de n’avoir pas pu assister mon frère Hans car j’imagine ça pas été facile selon les news qui me sont parvenus, simplement je dirai que malheureusement nos dates coïncidaient je faisais le Sprite Hip Hop Festival au même moment à Douala.

Tu viens de mettre sur pied ton propre festival « Blaxity », de quoi s’agit t il exactement ?
Il s’agit d’un festival de hip hop purement du Bled qui dans son originalité met en compétition des talents dans les rubriques de Danse Hip Hop, DJ Contest, Rap Contest, Miss Mboa. Avec en prime Deux Millions de franc CFA en terme de dotation.

Un constat, tu valorises plus la dance et le clash, pourquoi ce choix ? Est ce parce que ce sont deux  mouvements qui ne sont  pas trop vulgariser ou tout simplement parce que tu ne veux pas faire comme les autres ?
Oui tu as tout compris c’est pour valoriser les secteurs du hip hop qui restent dans l’ombre et le clash dans le hip hop  est le défi permanent de nous tous chaque jours face à tout événement
Donc je sollicite que les gars se rendent compte de la difficulté et de la solitude réelle qu’on a ou qu’on vit face à chaque échéance dans notre vie. En ce qui concerne de faire comme  les autres ce n’est pas un problème si les autres font bien ça me plairait de faire comme eux sinon mieux car mon but c’est de progresser et de faire progresser mes semblables

Penses-tu à le rendre international ?
Oui mais d’abord rendons le national et plus efficace.

Tu prépares le 4e anniversaire de Mboa et par ailleurs la 3e édition de Mboa Hip Hop
Awards, ça se passe comment ?

Man pour tout te dire ça sera de la balle et une grosse surprise attend  le public hip hop camerounais, le seul problème c’est que je suis très déçu de la non industrialisation de notre hip hop très peu de choses grandes se passent chez nous et nous sommes obligé d’être promoteur, mécène et distributeur de ce  qui se passe.

Que réponds tu à ceux qui disent je cite « Mboa qui est une émission télé elle n’a pas le droit de faire des awards, nulle part au monde on n’a vu ça. Des chaines de télés organisent des awards (le canal d’or par exemple) mais pas une émission… » ?
Parce que si ils n’ont pas compris que mon émission fait office de chaine de télé dans un pays ou rien ne se construit mais plutôt on cherche à détruire, et MBOA est d’abord  la plus grande tribune fiable et fidèle pour l’instant au Cameroun en matière de HIP HOP,  et essaye de dire à ceux là , qu’ils se renseignent encore très bien sur la question, encore que nous pouvons être les 1er et que les autres pourront suivre …dans la qualité j’espère.

Que penses-tu de l’association des communicateurs du mouvement hip hop (ACMH) ?
C’est un projet pas mal, c’est une idée pas bête  mais qui est morte avant de naitre pour des raisons que j’ai cité plus  haut tout à l’heure parlant du Cameroun.

Tu fais parti des icones du hip hop du bled, en quelques mots peux tu me parler de la genèse de ce mouvement ?

Oui  mais l’histoire ferait des pages et des pages  en bref la suite du hip hop du bled est à l’image de son origine où à Douala très hardcore à la base j’ai très vite compris le way et  ensuite j’ai prôné un certain mélange,  une certaine fusion pour faire évoluer le truc et rester dans la base de la chose et c’est ce que DJ Bilik et le projet UMAR CVM ensuite ZOMLOA a prôné mais …

Tu as fait parti des membres fondateurs du bantou pôsi (avec ton cousin Feros) en 1993, en 1998 cinq ans plus tard tu quittes le groupe, qu’est ce qui s’est passé ?
Je Suis le créateur du Bantou Pôsi  sans prétention aucune. Mon frère Feros est venu du village pour chanter avec moi parce qu’il  avait vent du talent de son cousin que je suis,  alors à son arrivé je quitte le RBR POSSE groupe très hardcore   pour créer le family compagnie car nous avions des cousines virtuoses en chant et ensuite j’ai crée Bantou Pôsi car j’avais un frère qui connaissait les mélodies de nos contes bassa, c’est après qu’il me présente GUCHI K et ensuite le géni FINAL D vient nous retrouver pour une belle aventure qui fini en février 1998  après qu’ils m’aient trahi mais c’est pas grave je ne leur en voudrais pas, ils resteront mes frères à jamais; ils m’ont plutôt fait naitre de nouveau « qui c’est qui fait le show ? »

Avec du recul, tu ne t’es jamais dit que « j’aurai du resté… » ? Bref n’as-tu jamais eu le moindre regret ?
Nooonn jamais man je suis malheureusement orgueilleux et stoïque.

Rappeur-animateur radio et télé-directeur du festival… comment arrives tu à gérer toutes ces casquettes ?
Tu as oublié que je suis aussi Réalisateur, Producteur de Son et de Projet, Monteur Vidéo, Man j’ai God avec moi en plus de ça, J’ai une équipe de rêve, à elle je dis merci.

Tout le pays reprend en chœur tes chansons « qui c’est qui fait le show ? »… finalement quand décides-tu de sortir l’album ?
Mon album est presque prêt  des prods de moi, Miles Babu Sla, Jess Panebo, Shy FX, DJ Str’ss. J’ai enregistré 28 titres déjà et Je suis entrain de choisir ce qui fera partie de mon album Love- Peace- Respect.

Quelques contacts utiles ?
Ils peuvent visiter notre portail
www.mboashow.com.

Si t’as des conseils à prodiguer aux jeunes, qu’est ce que tu leur dit ?
Rester Humble, Respecter les autres et croire en dieu et en soit

Ton mot de la fin ?
PLOW.

Leave a Response