hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
On Djoss

YA’A : « C’est une carrière que je suis entrain de bâtir »

Cette jeune artiste s’est toujours considérée comme telle, depuis sa tendre enfance. Même si cela ne lui a pas valu l’absolution de ses parents, aujourd’hui Ya’a est fière de n’avoir décliné sa passion ; au contraire, elle l’aura même tout fait pour la professionnaliser. Doctorante en Art du spectacle option Production cinématographique, la belle nous raconte son parcours.


A quand remonte déjà le parcours de YA’A ?
Permettez-moi tout d’abord, culturebene.com, de vous dire merci pour tout ce que vous faites pour la culture africaine et camerounaise en particulier. Ceci dit, j’ai débuté très tôt ; c’est depuis toute petite que je chante. Il m’arrivait très souvent d’accompagner mes grands-frères aux répétitions, puis j’ai commencé à fréquenter les studios d’enregistrement où je me créais des liens avec pas mal d’artistes. Etant d’obédience baptiste, je me suis mise aussi à la chorale, et j’ai également intégré les groupes scolaires. En gros, j’ai toujours voulu faire de la musique.


Et à partir de quel moment avez-vous consentie embrasser une carrière professionnelle ?
Je dois dire que ce n’est qu’après l’obtention de mon Bacc que j’ai pris sur moi l’option de me lancer véritablement. J’étais tellement passionnée au point où j’ai décliné mon entrée à l’Ecole Normale Supérieure après l’avoir réussie. J’ai dû m’installer chez mon grand-frère puis je me suis inscrite à l’Université de Yaoundé 1 dans la filière Art du spectacle. A partir de ce moment je m’épanouissais mieux sur le plan artistique. C’est un peu ça quoi.


Un projet est désormais en route ; il s’agit d’un single, « SOS Dj »…
Oui, c’est mon tout premier projet, il comporte deux titres dont « SOS Dj » (une fusion Afro-pop) et « Tout sur toi » (une danse à la David Guetta). J’ai préféré ces rythmes pour être en phase avec le temps car c’est plus à la mode. Je chante en anglais et en français.


A quand la sortie officielle ?
Nous n’en sommes qu’à l’étape promo, donc le moment venu on vous le dira (rire).


Où avez-vous cuisiné le single ?
Dans un jeune label appelé New Entertainment World.


Qu’en est-il de vos études aujourd’hui ?
Je suis doctorante en Art du Spectacle option Production cinématographique.


Doit-on comprendre que vous êtes résolument tournée vers la musique et que vous n’envisagez plus autre chose ?
J’ai choisi la musique et je ne me vois pas faire autre chose. Actuellement j’ai une dizaine d’albums prêts à l’enregistrement. Le single n’est qu’un avant-goût de ce que nous prévoyons faire, mon équipe et moi. Donc c’est pas un hasard. C’est une carrière que je suis entrain de bâtir. C’est un travail qui m’a pris 18 ans, alors je vous laisse deviner.


Vos contacts…
70 89 40 77 ou le 75 15 36 92  et le mail c’est d_wahlcm@yahoo.com je ne manquerai pas de dire merci à tous ceux qui ont donné du leur dans ce projet, Ns Picture, Best of Camp, Extrême Fusion, Jean-Jacques Adjomo, Nietcheu, Claude Césaire, Philippe, Mme Andzé de la Crtv, bref ils sont nombreux…

Leave a Response