hello@kamermoov.com
jeudi, juin 13, 2024
On Kiff

Freddy Rolland Tanguep : « En raison de la mondialisation et de la gouvernance de nos pays, notre jeunesse perd de ses repères… »

Ingénieur en conception des télécommunications, master en administration des affaires et doctorant en Technologies de l’Information, Freddy Rolland Tanguep est un passionné d’écriture. Il a publié aux éditions le MIDI son deuxième livre de 132 pages « Qu’est-ce qu’un Père ? – What is a Father ? » en français et en anglais. Interview à lire.

Bonjour Freddy Rolland TANGUEP, merci de répondre aux questions de Culturebene. Pouvez-vous vous présenter à nos internautes ?

Aimant les défis importants, pragmatique, et ambitieux, Freddy Rolland TANGUEP est un ingénieur-manager des télécommunications qui est née dans le Moungo et en particulier dans la petite ville de Loum au Cameroun. Depuis près de dix années, je travaille dans le domaine des télécommunications, les TIC et assimilés. J’ai un diplôme d’ingénieur en conception des télécommunications, master en administration des affaires, et poursuit actuellement un doctorat PhD en Technologies de l’Information.  Depuis ma tendre enfance, l’écriture est pour moi une passion, et aujourd’hui j’ai déjà à mon actif deux livres officiels, parmi lesquels un recueil de poèmes et un recueil de nouvelles.

Vous venez de publier votre deuxième livre de 132 pages « Qu’est-ce qu’un Père ? – What is a Father ? » en français et en anglais aux éditions le MIDI. Qu’est ce qui a motivé la rédaction de ce livre ?

Mon amour pour notre jeunesse et pour la jeunesse africaine en général a été et continue d’être ma principale motivation. En raison de la mondialisation et de la gouvernance de nos pays, notre jeunesse perd de ses repères. Mon principal souci est la jeunesse, qui est l’avenir de notre pays et de l’Afrique en général.

Pourquoi parler de Père ?

Ce livre aborde plusieurs thématiques et plusieurs sous-thèmes qui constituent les maux qui minent notre société et qui affectent particulièrement les jeunes, tout en mettant l’accent sur la facette du père qui n’est pas perçue dans notre société.

Pouvez-vous nous raconter les circonstances qui ont conduit à l’écriture de ce livre ?  

Moi, étant citoyen du monde tel que je me considère, j’ai beaucoup voyagé que ce soit à l’intérieur de notre pays ou à l’extérieur, et c’est fort de mes expériences, des faits de société que je décide de mettre ma plume au service du progrès, de la motivation de la jeunesse, et surtout de l’espoir. Pour moi, à travers ces histoires, je peins notre société à l’écrit, non pas pour la punir, mais pour éduquer et éveiller les consciences, pour motiver notre jeunesse et bien plus encore faire la promotion de notre richesse multiculturelle et de notre belle nation.

Qu’est-ce qui vous inspire un recueil de nouvelles avec des illustrations et des leçons de morale ?

Je crois que l’innovation est aussi du génie. Je voulais sortir des sentiers battus, des normes cartésiennes qui gouvernent le monde littéraire, et m’évader dans un univers différent où j’emmène toutes les générations sans distinction d’âge, de niveau d’instruction ou d’intelligence. En regardant une illustration au début de chaque nouvelle, je voulais qu’un enfant comprenne ce qui suivra. Je pensais que si un citoyen n’aime pas la lecture, rien qu’en lisant le message moral à la fin d’une nouvelle pourrait le pousser à se plonger dans la nouvelle elle-même…

On remarque neuf nouvelles au total, pourquoi neuf, hasard ou autre chose ?

Pour moi, rien ne se fait au hasard, le chiffre neuf selon ma perception représente l’accomplissement, l’espoir, le courage et surtout l’abnégation. Donc ce n’est pas un hasard.

D’ingénieur à Ecrivain, pourquoi ?

J’écris par passion, et comme je le dis souvent, l’histoire nous l’a prouvé dans les siècles précédents que les scientifiques ou les ingénieurs comme moi ont été de bons écrivains car écrire demande d’abord de la discipline, c’est en étroite liaison avec la discipline scientifique qui a forgé mon parcours académique.

Vous avez avant ce recueil de nouvelles commit un recueil de poème avec pour titre « L’Etoile D’Afrique », vous considérez vous comme une Etoile ?

Non je ne me considère pas comme une étoile, mais je me considère comme un homme qui vit librement et qui doit laisser des empreintes pour les générations avenir.

Si on vous demande, Quel homme êtes-vous aujourd’hui ? Etes-vous un bon Père ?

Je n’ai pas limité la définition du Père dans mon ouvrage, car pour moi le Père est une notion philosophique qui va au-delà de l’être physique, j’ai juste utilisé des histoires pour dresser une cartographie des Pères que notre société oublie, au-delà de la définition de père telle que connue par tous. Et si l’on va dans mon sens, je dirais que je suis un bon père, pas seulement pour mes enfants, mais pour tous ceux qui me considèrent comme tel et je suis ce père qui œuvre dans le secret.

Quels sont les projets actuels de Freddy Rolland Tanguep alias « Le Prévert Noir » ?

J’ai beaucoup de projets, je travaille sur un sujet assez délicat qu’est la vie de couple de nos jours en Afrique, et je prépare un roman qui aura un caractère de dénonciation, de conseils avec une touche à l’eau de rose. Le titre sera : « Ciment de Couple ». J’ai aussi beaucoup d’autres projets personnels dont je préfère vous laisser la surprise de découvrir dans un avenir proche si le divin me le permet.

 

Leave a Response