hello@kamermoov.com
dimanche, novembre 27, 2022
News

Red Zone [la RAID TAPE] : Red Zone : « RAID TAPE c’est de la balle » !!!

« RAID TAPE  c’est de la balle » C’est en ces termes que notre confrère NKU de NOSTALGIE Cameroun a présenté cette compile. Pendant 2 heures d’horloge le label RED ZONE a pris en otage les ondes de cette radio basée  dans la ville de Douala.


Annoncée initialement pour le mercredi 10 février 2010, c’est finalement le 11 février que cette compile attendue de tous a été présentée au public  camerounais et international. De rouge et de  noir vêtus, c’est ainsi que l’équipe de RED ZONE conduite par leur manager Berthe KWEDY fait son entrée au sein du studio de NOSTALGIE .


Une entrée en matière assez violente avec un KOLONEL PERFECT sans son acolyte MISTER B et très incisif ! Pour lui il est clair que la RAID TAPE c’est comme une pluie qui va faire peter les boomers et rendre les auditeurs captifs, c’est un animal enragé.il est talonné par la suite par un peul très original qui veut se doter du pouvoir de Christ et mener l’antéchrist  à l’abattoir : DIGITAL qui sur READY TO DEAD exprimer ses désirs, il  est rejoint pour un autre titre par un jeune loup aux dents longues : PALESTO, ensemble les deux générations en fusion presque parfaite sur un titre fort : DEMANDE AUX MIENS.


La tension est forte et palpable dans le studio, les intentions  de cette compile s’affichent clairement. C’est en vague que les gens affluent dans le studio pour venir vivre en directe cette présentation pour le moins inhabituel d’album, pour leur manager la journée d’aujourd’hui est spécialement dédiée à la présentation de cette compile donc place à la musique et trêve de parlottes. C’est sur ces mots  que PALESTO enchaîne sur un rythme très brulant : BURN. Le studio est déjà en feu et place ensuite  à un ancien qui sorti droit de son elobi démontre aux uns et aux autres que râper c’est comme faire de la bicyclette, on ne l’oublie jamais. C’est donc un SANGOA MBOA assoiffé qui vient sur le micro partagé en deux titres son rap teinté d’une coloration particulièrement : DON BOUT, LIFE FOR ELOBI.
Les enchainements étaient forts et très  étudiés, on sentait que même une apparition publique chez les soldats réponds à une certaine rigueur .Chacun jouant  sa partitution : c’est une Berthe KWEDY Co-présentatrice de l’émission, veillant au confort de ses poulains en vraie mère poule, répondant  à toutes les préoccupations que l’on a vu ce jour la , DJ Tbo lui veille au niveau de la technique secondant Olivier NKU, les artistes qu’à eux à tour de rôle et dans un ordre précis occupent les micros et font leur job : Présenter en live la compile.


On a eu le temps de tout écouter des exclusivités : PAS L’INTENTION où l’on a découvert VENUM dans un rap bon entrain, KREEZRY qu’à lui a encore prouvé que l’ego trippe c’est son kif et comme une torpille a explosé devant les micros pour faire EGOTRIPE FLYER et ON DIT KOI , WILLER de SISSONGHO MC nous a montré le temps d’une chanson que lui aussi avait plus que jamais des choses à dire : COUP DE GUEULE en feat avec VENUM qui sort de son rap pour embrasser le chant.la compile est une véritable union de différentes générations du mouvement Hip hop. PALESTO est donc revenu au devant de la scène pour sur un beat poignant accompagné des ainés de SISSONGHO MC invitent les uns et les autres à garder l’espoir et à se battre dans JUST FIGHT. La séquence était forte d’émotion à la suite comme pour calmer la tempête qui grondait on a encore retrouvé sur un titre deux jeunes qui montent calmement PALESTO et KREEZRY le temps d’un titre on crier la détresse des orphelins , un titre magnifique qui toucherait même les âmes les plus insensibles : ORPHANS  et on a eu droit a une reprise acoustique d’un titre qui fait déjà parler de lui LE VOYAGEUR de MOUSS du GROUPE SISSONGHO MC . Belle reprise qui a séduit plus d’un.


KILLAMEL a mis un terme à cette parenthèse émouvante en venant lui aussi sonner la fin de la recréation, pour l’enfant du dernier banc il est clair que la RAID TAPE c’est pour tout ceux qui aiment le Hip Hop et que c’est dans un état d’esprit de collaboration, d’union et de respect. Fin de guéguerres entre labels avec pour motivation première porter le mouvement hih hop camerounais très loin.


BASHIRU aussi était présent en son via son interlude ensuite c’est par téléphone que le plus sénégalais des camerounais : BOUDOR vient signifier sa présence : mémoire d’ainé le vieux félicite la team pour son sens du travail, pour son implication dans l’avancée du mouvant, tout en restant dans la mouvance que les auditeurs réécoutent : SABLE MOUVANT  de tonton BOUDOR.


Entre sms et interventions d’auditeurs via téléphone ceci de façon exceptionnelle, la pression monte et les auditeurs découvrent alors le  vingt et une pistes qui constituent cette compile pressée entièrement au Maroc, Et depuis le Maroc, le Gourou de ce label qui est considère comme une secte intervient comme quoi même loin le vieux veuille sur ces troupes. Il remercie le public pour son attente, sa team pour le travail et aussi les hommes de medias qui portent sans cesse le mouvement hip hop très  haut. A la suite de l’intervention du Gourou le public découvre un Freestyle dans lequel on découvre sur un titre SHAMAHN, BASHIRU, KREEZRY, DIGITAL, PALESTO, YANN LA FUMEE.
HOLOKOST prend le relais avec un titre fort «  Allez leur dire », un vrai cri de guerre de ce groupe qui vient ainsi présenter le ras le bol de toute une génération du mouvement hip hop. Le son peut choquer certains mais chacun s’y retrouver. Pour éviter d’aller dire c’est le Sénégal qui prendra place sur le standard de la radio qui n’a cessé de sonner : GABY BA animateur de HIP HOP SELECTA sur RTS Télévision et jeune réalisateur qui vient d’être récompensé au SUNU AWARDS à Dakar, apporte son soutient aux démarches du label RED ZONE pour lui c’est l’union entre ce label représentatif qui étonne par son dynamisme, ses ambitions  et la jeunesse sénégalaise. Pour mettre un terme à cette entrevue de deux heures de temps les auditeurs découvrent un titre très gospel dans lequel BASHIRU, SHAMAHN, MOUSS de SISSONGHO MC  se lancent dans un exercice verlangulaire qui étonnerait plus d’un : un titre : ZA’A VOLO MA’A, étonnante reprise hip hop d’un cantique religieux initialement écrit en langue Bulu et sur ce titre touchant ils sont accompagnés des voix féminines et masculines de la chanson à succès BA’A FU.


18 h 00 fin de cette présentation, pour  Berthe KWEDY « nous avons fais ce que nous avons à faire, cette compile nous l’avons voulu ainsi et chacun a donné ce qu’il pouvait donner. Ceci n’est qu’un début, nous prendrons notre temps pour faire les choses par respect pour le public qui nous suit. Cette compile est le résultat de multiples privations, c’est pour ça que nous avons tenu à faire figurer ce titre ZA ‘A VOLO MA’A car Dieu nous a montré sa force et son amour.la compile sera effectivement dans les bancs dés la fin du mois de février et début mars dés le retour du  général manager ».


Une sortie que beaucoup juge de réussite, une compile, 11 artistes, cinq labels représentés, vingt un titres qui surfent entre rap, reggae, ragga, une bonne vibe qui présage plus que jamais des lendemains heureux  pour le mouvement Hip Hop. UNIS TEL EST NOTRE FORCE voila la leçon de cette compile. LA RAID TAPE très très bientôt dans les bancs le reste c’est sur www.redzonimal.com et gagnez 5 CDs dédicacés de la RAID TAPE.

Leave a Response