hello@kamermoov.com
dimanche, février 5, 2023
On Djoss

Dj Kanao : << Sahel Compil est prêt >>!

A Garoua, DJ Kanao est une sirène de rue. Avec 14 heures d’émissions à radio Garoua, il est l’animateur le plus écouté de la province.
Rappeurs, propriétaire d’un label (X pry prod du son), animateur radio, organisateur de spectacle, Kanao est le prototype d’un jeune du show bizz moderne. Lors de notre passage à Garoua, il nous a parlé du hip hop dans le North Side.


Kamerhiphop.com : qui est DJ Kanao ?
Dj kanao est un jeune kamer âgé d’une vingtaine d’année qui fait dans l’événementiel. Je suis à la fois rappeur, animateur radio, j’ai aussi un label, je gère les rappeurs.


Parle moi de ce label ?
Officiellement, le label existe depuis 1999. c’est en 2002 qu’il devient opérationnel. Tout est parti d’une entente entre 3 amis : Michael, Housseinatou et moi. Au départ, il s’appelait Zone F, puis Family Sans Suite et enfin X pry prod du son le label actuel. Nous bossions chez un ami et petit à petit, nous avions acheté nos propres matosses.


Alors que sont devenus Michael et Housseinatou ?
Certes, ils sont occupés à faire des trucs pas hip hop, mais ils sont bel et bien là dans l’ombre.


Alors quel problème rencontres tu dans ce milieu ?
Tu sais man, on est dans une région musulmane. Lorsque j’ai monté ce label, j’ai eu tous les problèmes du monde. A la  maison, tout le temps, c’est des blêmes avec mes frères, au quartier avec  les voisins, c’était pareil. J’avais fait une semaine en cellule, mes detraqueurs sont allés raconter à la police que je piratais les CD. Dieu merci, tout va bien maintenant.
Aujourd’hui à Garoua on a des labels qui naissent comme des champignons. Ces labels n’ont rien, pas même un ordinateur. Ce sont des labels de nom. La clé USB n’est pas un label. Tout le monde veut faire comme kanao.


Que penses tu rap du coté Nord ?
Il y’a des petites structures. Mais je pense qu’il y’a un blême d’organisation et de leadership. Les gars ne veulent pas reconnaître que lorsque quelqu’un te dépasse, tu portes son sac.



Que faut-il faire pour que cela change ?
Je pense pour ma part que les anciens doivent revenir. Les groupes tels que L.B.C Klan (leaders of black conscience, crée en 1994 par 4 rappeurs : Djabbar, Brown devenu Saliftao, Ice j et Idalgo devenu Idrissou) et autres doivent forcement donner un coup de main. Moi je fais l’effort de former quelques jeunes dans mon label.


Justement parle moi de ces jeunes.
Actuellement je travaille avec 3 groupes : ARKRITIC qui fait dans un style de rap sahélien et un peu du gangster.  Il est composé de 2 frères Babylasse et Kamikaze.
Le deuxième groupe s’appelle Sacrifice, ils font du hardcore et un peu du rap sahélien. Il est composé de RYK et LOBY.
Le troisième groupe s’appelle N-FORCE, ils rappent en anglais. Il est composé de SLY-J et MS COOL.
J’ai aussi une charmante chanteuse qui fait typiquement Mboa. elle s’appelle Armelle.
Tous ces rappeurs sont sous contrats avec mon label (x pry prod du son).


Et les autres artistes de la ville ?
Nous travaillons avec tout le monde. Ceux qui ne sont pas sous contrat avec nous peuvent venir nous voir. Nous concevons des beats à 2000f et des prises de voix à 5000f. c’est une façon pour nous d’aider le mouvement à avancer au North Side.


Kanao rappeur, animateur radio, boss d’un label, organisateur de spectacle… avec toutes ces casquettes, comment tu t’en sors ?
Ça rime au même. Je suis bien organisé dans ma façon de faire. Je suis aussi entouré par des professionnels qui m’aident dans certaines taches. Sinon, je m’en sors très bien. Pour le moment, tout se passe bien.


Raconte moi ta journée ?
Je me lève à 5h pour faire la prière. Je prépare la radio entre 7h et 8h30min. j’ai 2h30min d’émission par jour. J’ai en tout 14h d’antenne par semaine à radio garoua. Après la radio, je suis en studio pour bosser sur les projets du label. Après le studio, je vais en ville retrouver les amis ou je visionne.


Quels sont tes projets ?
La sortie de notre compil « sahel compil » qui est prévue pour le mois de Novembre si tout se passe bien. Cette compil ouvrira les albums du label. Le projet de l’album du groupe Arkritic, l’album d’ARMELLE et mon album perso. Il y’a aussi le festival international de rap sahélien que je prépare pour le mois de décembre dont c’est la deuxième édition. En mi juillet, nous organiserons « vacance for ever » au club Nestlé à garoua. Au programme : basket ball, battle, élection miss, hip hop, jeu vidéo et graffiti. Nous le ferons pendant un mois et demi.


Ton mot de fin ?
Je remercie le site pour tout ce qu’il fait pour nous. Les gars de Garoua doivent comprendre qu’il est temps de faire sérieux. On ne se lève pas un matin pour dire qu’on va créer un label, j’ai une structure qui pourra les aider à réaliser leur album. Ceci dans l’optique de nous permettre d’avancer. Travaillons en pro.

Leave a Response