hello@kamermoov.com
dimanche, février 5, 2023
News

Dania Ebongue : Dania : «le Hip hop Kamer est en manque de soutien»

Depuis plus de 7 ans, Dania Ebongue officie à la FM 94 dans l’émission « Echanges » devenue « Les Cop’s d’abord » avec les jeunes. Aujourd’hui, il est le présentateur attitré de l’ émission TV AVENIR, diffusée sur la CRTV tous les samedi 15H et les Mercredi 18H30, dont le slogan est « Avenir pour les artistes en devenir qui veulent parvenir », entièrement consacrée au Hip hop Kamer. Sa contribution dans la promotion du hip hop Kamer est très grande.


Pourquoi débarques-tu aujourd’hui dans le hip hop ?
En réalité j’ai grandi dans le hip hop. Né en 78, j’écoutais du Mc Hammer, Bobby Brown, de la Pop et de la Funk des Etats–Unis qui étaient diffusés sur notre Télévision. En plus, j’ai eu la chance de grandir avec certains rappeurs dont Jango Jack qui est mon cousin, Pit Baccardi est le neveu à ma marraine, Lalcko Loïc (45 Scientific) est un ami d’enfance, Princess Erika est la petite fille de Mahi Matip et il se trouve que j’ai une famille qui est parenté à eux… A la radio j’ai commencé à jouer du Nubians, lorsqu’elles m’envoyaient leur musique via Princess Erika ou Pit Baccardi. Je me suis rendu compte que beuh, ils sont bien connus en occident. Du coup, je me suis dit qu’il fallait une scène locale. J’ai donc commencé à intégrer dans mes programmes radios du hip hop made in Kamer. Le tout premier artiste que j’ai vraiment promu est Big B-bzy, puis il y a eu So Sounds (Lemir Vana, VBH…), Koppo… C’est donc tout naturellement que je me retrouve dans le Hip hop.


Tu décides donc de consacrer ta première émission TV au Hip hop. Comment cela s’est passé ?
Déjà l’idée ne vient pas de moi, j’explique : je fais de la radio depuis, j’ai jamais voulu faire de la télé parce que j’estimais qu’il fallait une certaine préparation. A l’école, j’avais de très bonnes notes en radio. La séance TV, je ne l’ai faite qu’à l’examen pour la première fois heureusement j’ai eu 15/20…Un jour, mon collègue Ambroise Wally me dit qu’il faut préparer une émission (n’importe laquelle) pour les vacances avec les jeunes parce qu’on me vois tout le temps avec eux. J’ai commencé à écrire des rimes : l’émission A Venir comme pour dire l’émission qui va arriver, pour les artistes en devenir qui veulent parvenir et  M. Jean Materne Ndi (Sous Directeur des Programmes) a gardé le titre AVENIR qui veut dire l’avenir des artistes. Le dossier a été peaufiné le lundi et envoyé au DG, le mercredi on a eu notre premier enregistrement. Cependant, après les vacances, ma hiérarchie a maintenu le programme et c’est devenu l’émission que vous connaissez aujourd’hui. 


A voir la richesse et la diversité de tes plateaux, ce doit être un boulot fou ! Comment t’y prends-tu ?
J’ai la chance d’être sur la télévision nationale. A travers notre adresse électronique
avenirtv@yahoo.fr

Leave a Response