hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
On Djoss

Handy Cool : « Nous ne sommes pas unis et solidaires…»

Jeune chanteur camerounais (26 ans), Handy Cool de son vrai nom DIN Eugène Modeste a beaucoup appris au prés des rappeurs tels que Big B Zy, Obidy Style, les jumeaux Flev et Steno du groupe Balafon Kunta qui lui ont apporté la maîtrise, et lui ont prodigué beaucoup de conseils, surtout affirme t il « qu’ils ont plus d’expérience que moi, et je les respecte pour cela ». artiste solo depuis quelques années, Handy Cool prépare actuellement son maxi qui s’intitule « garde espoir », avec la collaboration de Franky P et Joe Blem ; maxi qui sortira à la fin de cette année (fin Novembre, début Décembre). A la question de savoir s’il n’a pas peur de la piraterie, il répond par ces phrases « Non je n’ai pas peur de la piraterie, tant que le gouvernement ne décide pas de mettre un terme à ce fléau on est obligé de faire avec. Moi particulièrement je me dis que j’ai un quota minimal de ventes à atteindre. ». c’est donc ce Handy Cool confiant qui répond à nos questions.



kamerhiphop.com : Bonjour Handy Cool, peux tu te présenter à nos internautes ?
Handy Cool : Bonjour, je m’appelle Din Eugène Modeste, je suis né le 24 Février 1981 à Douala qui est mon village natal plus précisément de Bonapriso, j’ai fait mes études primaires à l’école Saint Gérard de Deido, ensuite le Secondaire au Collège Alfred Saker, King Akwa, Eyengue Nkongo.
Nous sommes 2 dans le ventre de ma mère, donc j’ai une sœur qui s’appelle Marino Moutomè…
Actuellement je vis à Yaoundé, je travaille dans un Ministère, et j’essaie de joindre les deux bouts Musique et Boulot…


Comment t’es tu retrouvé dans l’univers de la musique ?
J’ai commencé tout d’abord avec les animations dans les mariages, Anniversaires…en 1998 je fais la connaissance de Big B Zy qui était venu voir un Grand frère à moi avec qui je bossais. en fait B zy avait besoin de louer du matériel de musique pour finaliser son album, je l’ai donc assisté en studio sans toutefois être son ami ; j’étais juste là parce qu’il fallait que je ramène les appareils après…c’est à ce moment que je fus intéressé par la musique. J’ai fait ensuite la connaissance des vieux des vieilles telles que Ice Manga, Fuller Mp, Ice Ekwa, les jumeaux Flev et Steno
Pour me rapprocher de plus en plus de la musique, j’ai bossé avec Tom Yom’s qui venait de lancer sa radio et qui fut de moi le représentant de la  RTM à Deido. En 2003 après mon échec plusieurs fois au Baccalauréat, je commença à bosser avec les jumeaux, qui donna naissance au premier single « ça va aller ». Mais aujourd’hui j’ai décidé d’évoluer seul et voilà…


Depuis combien d’année as  tu su que tu étais fait pour ce métier ?
Depuis 2001, tout le temps j’avais des amis qui me disaient : « handy, tu attends quoi pour sortir quelque chose ? Tu as déjà un nom ! »


Tu prépares actuellement ton maxi. Alors peux tu me dire en quelques mots de quoi il s’agit ?
Oui il s’agit en fait d’un maxi qui s’intitule « Garde espoir », c’est juste parce que depuis un certain temps je me dis que mes affaires ne marchent pas, que ce soit ma vie professionnelle, sentimentale et bien d’autre…raison pour laquelle j’ai décidé de garder espoir, c’est peu être ainsi que mon destin est tracé, qui sait de quoi est fait demain ? je me dis que ma cloche n’a pas encore sonné.


Quels sont les artistes qui ont collaboré dans ce maxi ?
J’ai voulu un peu innové en bossant avec beaucoup qui évoluent dans l’ombre, c’est comme cela que j’ai eu la collaboration de Franky P, Joe Blem, des conseils des jumeaux, B zy …et aussi j’ai aussi bossé avec ma cousine Gaël Moutomè.


Je sais que tu as travaillé avec des artistes tels que : Big Bzy, les jumeaux Balafon Kunta, Obidy Style… qu’est ce que ces collaborations t’ont apporté ?
Déjà, ils m’ont apporté la maîtrise, prodigué beaucoup de conseils, surtout qu’ils ont plus d’expérience que moi, et je les respecte pour cela.


Ecris tu toi-même tes chansons ou tu te contentes juste de les interpréter ?
J’écris et j’interprète aussi.


Peux tu me déballer ton plan promo ?
Je présente normalement mon produit au Centre Culturel Français de Douala en début novembre, ensuite ce sera au tour de Yaoundé, y compris les tournées dans les radios, et le reste on verra.


N’as-tu pas peur de la piraterie ?
Non je n’ai pas peur de la piraterie, tant que le gouvernement ne décide pas de mettre un terme à ce fléau on est obligé de faire avec. Moi particulièrement je me dis que j’ai un quota minimal de ventes à atteindre.


En dehors de la musique, que fais tu d’autres dans la vie ?
En dehors de la musique je suis Agent Contractuel dans un Ministère à Yaoundé, et de temps en temps je fais dans la photographie.


Est-ce facile de faire du hip hop au kamer et vivre de cet art ?
Pas du tout, ici à partir du moment ou tu fais du Rap, on t’appelle Y’or, on te prend pour un voyou, pour quelqu’un qui a raté sa vie…Mais on se bat comme on peut en espérant que one day one day, ça paye…


Comment trouves tu le niveau du hip hop du bled ?
Le niveau a sincèrement évolué au regard des 3 dernières années, il y en a même comme je l’ai dis tantôt qui sont très doué mais qui n’ont pas de moyens pour sortir de leur trou, et qui ne sont peu être pas soutenu.


Selon toi, quel est (ou quels sont) le (ou les maillons) faibles de notre hip hop ?
Le faible de notre Hip Hop pour moi est que nous ne sommes pas unis, solidaires, c’est ce qui nous tue, il y en a qui sont toujours entrain de tirer sur les autres, raison pour laquelle il y a toujours pas d’entente entre les rappeurs ; on veut faire les choses comme de l’autre coté, alors qu’ici on est encore rien.


Un contact pour tes fans ?
handy.cool@caramail.com    Tel. 99 76 83 82


Ton mot de fin ?
j’espère que le public appréciera car il ne sera pas déçu.



Handy cool se prête  au jeu du célèbre « questionnaire de Proust ».
Voici ses réponses.


ta vertu préférée ? Faire des blagues


Le principal trait de ton caractère ? Trop confiant


Les qualités que tu préfères chez les hommes ?  La sincérité


Les qualités que tu préfères chez les femmes ? La sincérité


Ta  principale qualité ? Charitable


ton principal défaut ? Je prends des risques inutiles


Ton  personnage historique ? Whitney Houston


La faute que tu ne supportes pas ? Le vol


L’être qui a le plus compté dans ta vie ? Ma mère


Ton meilleur souvenir ? Le jour ou j’ai touché mon premier salaire


Ton pire souvenir ? Le jour où j’ai fait 2 jours en cellule


Ta devise ? Paix et réussite


Ton plat préféré ? Ndolè avec les bâtons de manioc


Comment aimerais tu mourir ? Sans aucune souffrance


Ton signe astrologique ? Poisson


Quelle image voudrais tu que les gens gardent de toi ? Quelqu’un de bien


Quels sont tes loisirs ? Football, musique et voyages

Leave a Response