hello@kamermoov.com
vendredi, décembre 9, 2022
On Djoss

Cendrine Zobo : « Les sons et lumieres est un métier passionnant et exigent… »

« Le son est ce que nous entendons et la lumière ce que nous voyons. Sans son nous ne pouvons transmettre ce que nous avons à dire et sans lumière on ne nous voit pas. Le son et la lumière  sont des éléments importants souvent négligés dans le milieu du spectacle. » Explique Cendrine Zobo, ingénieur de son et lumière qui vit au Sénégal depuis 2001. « Je suis entrain de suivre une formation en comptabilité et finance niveau master. Je n’abandonne pas les sons et lumières mais je dois m’armer pour mieux affronter le milieu et laisser ma marque. Je compte rentrer au pays pour faire profiter de mes expériences au milieu… » Dit elle.


Kamerhiphop.com : bonjour Cendrine, que fais tu actuellement au Sénégal ?
Cendrine Zobo : Bonjour, Actuellement, je suis dans une école de la place, (le complexe Saint Michel de Dakar, ndrl) où je suis entrain de suivre une formation en comptabilité et finance niveau master. Ça fait 7 ans aujourd’hui que je vis à Dakar.


Ça veut dire que tu as abandonné les sons et lumières ?
Non ! Ça veut dire que je dois m’armer pour mieux affronter le milieu et laisser ma marque.


Terre à terre, c’est quoi les sons et lumières ?
Le son est ce que nous entendons et la lumière ce que nous voyons et tout ceci combiné lors d’un spectacle, c’est ce qui permet à mon humble avis d’avoir un spectacle. Sans son nous ne pouvons transmettre ce que nous avons à dire et sans lumière on ne nous voit pas. Le son et la lumière  sont des éléments importants souvent négligés dans le milieu du spectacle et comme toute technique basée sur un certain nombre de règles et de normes ces 2 éléments sont importants dans le domaine de la communication et je pense que c’est l’objectif premier d’un artiste. C’est ce que l’on appelle le canal et lorsque celui est biaisé eh bien l’info l’est aussi.


Quel rôle joue un ingénieur de son et lumière dans un spectacle ?
Le rôle d’un ingénieur de son et lumière est de rendre audible de façon claire, agréable et plaisant le message transmis et de le rendre visible, agréable à l’œil de l’artiste et du public


Ou as-tu appris ce métier ?
Je l’ai appris sur le tas en faisant beaucoup de stage de formations lors de divers festivals et j’ai eu la chance d’être encadrée par beaucoup de mes pairs aussi. Je dois dire que je me suis moi même informé avec les divers livres que j’avais sous la main.


Pourquoi ce métier n’est il pas vulgariser au bled ?
Le métier d’ingénieur de son et lumière est un nouveau métier et comme toute nouvelle chose, il n’est pas encore bien connu, d’où le peu d’intérêt de la part des jeunes. Mais je crois qu’avec des nombreux spectacles et festivals qui naissent au bled, les jeunes ne tarderont pas à s’y intéresser. C’est un métier passionnant et exigeant.


J’ai l’impression que le métier est réservé à une catégorie de personne…
Pas du tout. Comme je l’ai dit plus haut, c’est un métier passionnant et exigent. Il faut avoir un certain bagage pour pouvoir le faire. Tu vas constater que les meilleurs partent toujours chercher fortune ailleurs.


Dans la plus part des spectacles hip hop au bled, on ne voit presque pas d’ingénieur de son et lumière, pourquoi ?
Eh bien c’est normal, tout d’abord la plupart des meilleurs ingé son travaillent en studio et non en life il faut bien qu’ils vivent et puis les promoteurs de ces spectacles ne font pas la démarche d’aller les voir ensuite que ceux ci se rendent compte qu’une bonne qualité sonore et visuelle est la chose la plus importante dans ce qu’ils veulent promouvoir. C’est la partie design et attraction du produit vendu.


A ton retour au bled, tu comptes mettre ton savoir faire au service du hip hop kamer ?
Oui bien sûr pas seulement du hip hop mais du secteur culturel car suis convaincue qu’il y’a beaucoup à faire dans ce domaine et les ressources sont à notre disposition.


Quelqu’un disait je cite « Dakar est la troisième ville hip hop au monde » toi qui vit de ce coté là qu’est ce que tu en penses ?
Je dirai qu’il est assez organisé et il a une audience très marquée et assez interactive, ce que nous n’avons pas encore mais ça va venir vu le travail que vous abattez. Eh puis au niveau des instances publiques de la nation, ils ont réussi à se faire entendre et à s’imposer et je pense qu’ils y sont arrivés avec une organisation et une structure dans leurs activités. C’est pourquoi, il est important de structurer et organiser, sans oublier de former. Comme une tribune d’expression, je peux vous dire qu’ici ils sont vraiment écoutés par une réelle franche de la population. Une anecdote d’ailleurs dit que le pouvoir en place a été installé grâce à des rappeurs notamment le groupe PBS (Positive Black Soul, ndrl) avec le SOPI (Sopi signifie changement en wolof, c’est aussi le slogan du Parti Démocratique Sénégalais du président Abdoulaye Wade, ndrl).


Comment le hip hop kamer est il perçu de ce coté de l’Afrique ?
Ben je dirai qu’il n’est pas très connu et comme tout pays africain du Sud (le sud ici est mis pour pays pauvre, ndrl) est attiré par ce qui se passe au Nord (Nord est mis pour pays riche, ndrl), ici c’est le rap français et américain qui marche. Mais la venue de Lady B et Koppo a attisé une certaine curiosité. Je pense que ce genre d’initiative doit être multiplié


A ton avis qu’est ce qui manque au hip hop kamer pour prendre son envol ?
Je l’ai dit plus haut et d’autres avant moi, de l’organisation, de la formation, de la structuration et une audience réelle et formelle. Par exemple là je regarde une émission Hip hop animée par un rappeur Sénégalais qui fait de la promo non pas de ses titres mais des titres de ses pairs Et puis ici on sent qu’un effort est fait dans le travail de marketing. Je veux parler de tous ce qui l’accompagne à savoir le message, le clip, l’accoutrement etc….
Il est bien vrai qu’il y’a une espèce de copie de ce qui se fait en Europe ou au USA mais on retrouve quelque génie, notamment un clip qui a gagné un prix en Afrique du Sud. Il est fait à l’aide d’images et une technique informatique d’animation.


Un contact pour ceux qui voudraient entrée en contact avec toi ?
cendrinezobo@yahoo.fr


Ton mot de la fin ?
Alors , juste dire merci à Kamerhiphop.com pour le boulot d’information et mes encouragements à tous, mais aussi dire aux promoteurs de Hip hop et des autres musiques, de faire attention à la qualité sonore et visuel du produit qu’ils vendent, aussi aux artistes, d’être exigeant et pourquoi pas se documenter sur ces domaines car il est important de connaître l’environnement dans lequel on évolue.


A tous ceux qui veulent se lancer dans le métier, ne pas tomber dans la facilité et toujours rester curieux afin de s’instruire constamment dans le domaine c’est très important.


Cendrine, Merci.
Je vous en prie c’est moi qui vous remercie.

Leave a Response