hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
On Djoss

Policeman : POLICEMAN is back !

POLICEMAN n’a peut-être pas été la révélation 2008 du hip hop camer tel que l’a prédit Stéphane Royd TEKAM, ex cyber-journaliste de la rédaction de Cameroun-online.com lors d’une interview accordée à POLICEMAN le 03 Décembre 2007. « Le poids lourd du hip hop camer » a plutôt été la découverte d’un récent festival international CU 2008. Six mois plus tard il annonce aux internautes son maxi de 6 titres « Chaos Lent » dont l’avant première (3 titres) baptisé: « Prélude de Si Le Camer » paru le 20 Décembre 2008 sur http://policemanonline.skyrock.com.


Qui est POLICEMAN ?
Je fais un mignon big up à tous, je vous dis les Meilleurs Vœux pour l’année nouvelle. En guise de rappel, je suis MBIAMOU « POLICEMAN » Aimé Bérenger, Camerounais. POLICEMAN est un jeune athlète; ceinture noir 1 dan en Judo. Médaillé d’or 2003 dans la catégorie des plus de 100kg. Aujourd’hui je fais les moins de 100. Je suis videur à temps partiel. Le rap et moi, c’est une histoire d’amour qui débute précisément en 2005. Je me suis fais un style que j’ai qualifié de style roots. Un foisonnement de langues locale (Bassa, Ntonga, Wolof, Pidgin …) et officielle (français, anglais…), le tout donne une couleur exotique. J’ai rencontré oPen sHow Management le 30 Novembre 2007. Ce jeune label  s’est fixé pour objectif de me rendre « official » via un producteur exécutif en me suggérant une démarche professionnelle. Par ailleurs je salut le soutien inconditionnel de: Mathias BERENGER,  LALCKO, Charles KAMDEM, Alfa BARRY, Luis TSOUNGUI, Hervé NDJAG, Tony MEFE, Guy EPOH,  et bien d’autres qui prêtent attention aux « histoires de fou ».
 
Retrace ton itinéraire aux internautes
Ma première scène fut véritablement à Hip hop Forever 2007, c’est vrai que par le passé je m’étais essayé au concours de la chanson « Mutzig« .  Le pseudo de POLICEMAN me vient de ma carrure (105kg; 1,87m ; pointure 52). J’assure la sécurité dans les show et même  des événements publics. C’est dans l’exercice de mon part time job (videur) que j’ai rencontré pas mal de MC : Oliviera, Ak Sang Grav, Valsero, Keroz’n, Braintrust, Flair, Noir Kazack, J.O.N, TH… Ivaïna c’est la perle que m’a suggérée mon manager! Dan Exo, Djess Panebo et C-Guy ont respectivement participé au projet. J’ai été retenu parmi les quatre découvertes du récent festival international CU  le 20 Juillet 2008 après avoir simultanément pris part à l’atelier d’écriture tenu par Layone et Ol’Kainry et à l’atelier de slam tenu par Ebène et Stone. J’ai la chance de participer aux journées citoyennes organisés à l’espace culturel le CLAC où je prends part aux débats sur la corruption, le panafricanisme avec des panelistes de hautes factures (Dr Owona Nguini Mathias, Gaston Kelman, Pr Pondi Emmanuel…), qui constituent pour moi des personnes ressources dans la rédaction de mes textes.


Quel(s) message(s) véhicules-tu ?
Je prône la paix. Donc mon concept POLICEMAN, apôtre de la paix ou POLICEMAN, peace keeper. Cela m’oblige toutefois à faire des chansons thématiques. Bref je suis un rapper engagé. Je dénonce, puis je propose. Je tire à boulets rouges sur tous ce qui est stigmatisation, abus! Quand j’ai chanté le système des gens m’ont dit que j’ai poussé le bouchon trop loin. Ils sont sans oublier qu’eux même constituent un système, donc Babylone. Tenez par exemple une jeune demoiselle à bord d’un taxi s’écrit: Yaoundé est sale! Subitement, elle projette une peau de banane par dessus la fenêtre. Au bout du compte, qui est sale?  La « conquête » (feat. IVAÏNA) pour la survie, constitue une équation quotidienne à résoudre dans nos cités. La lutte étant donc farouche, on se livre à un spectacle où calomnie, abus d’autorité, arnaque, corruption et pédérastie sexuelle se côtoient.


Que doit-on retenir de « Prélude de Si Le Camer » ?
« Prélude de Si Le Camer » c’est le plaidoyer d’un triangle en situation… C’est le miroir où les jeunes Bagnamoulengue (Congo), Ndourou (Adamaoua), Fang (Libreville – Bata), Baolé (Côte d’Ivoire), Soudanais ;  vont s’identifier.
« Prélude de Si Le Camer », c’est le récital d’un jeune camerounais qui, malgré la situation de chaos lent, croit  que ça va changer.
« Prélude de Si Le Camer » c’est pour l’Afrique, c’est pour l’humanité.
Je propose au public un maxi de 3 titres. Je veux cesser d’être un rapper de l’underground parce qu’on a vite fait de te confondre et te coller l’étiquette du bon à rien. La vie a un cycle! Mon maxi est disponible sur mon blog, gratuitement téléchargeable en attendant une production exécutive.
 
Les perspectives
Je voudrais avoir un cahier de charge prévisionnel, en faisant une tournée nationale, parce que je connais mal mon pays. Je compte présenter mon projet à la presse  en mi-février. Je suis ouvert à toutes sollicitations utiles (production exécutive, prestations scéniques, featuring, court métrage, long métrage, bodyguard, …) à la seule condition d’obéir à une démarche professionnelle.
 
Propos recueillis par Marcel ONDOA


Tracklist :
1. Le Système 3 :38
2. T’Es Pas Mon Homme [feat. Noir Kazack/J.O.N] 3 :59
3. Conquête [feat. Ivaïna] 4 :16


Contacts:
http://policemanonline.skyblog.com
policeman11345@yahoo.fr
openshow_management@yahoo.fr
Tél: (237) 2201 8933 – 7566 8169

Leave a Response