hello@kamermoov.com
dimanche, novembre 27, 2022
On Djoss

Killa Mel : « J’ai horreur qu’on me dicte ce que je dois faire… »

Rappeur du label KOV Rekordz, Killa Mel est l’une des meilleures plumes du bled. Réputé grande gueule, il nous le démontre dans cette interview.
 
Kamerhiphop.com : Bonjour killa Mel.
Killa Mel : Salut Man


Qui est Killa mel ?
Killa Mel c’est Juste un jeune homme qui s’est assigné pour mission principale de tatouer son nom sur le dos de son époque. Je pense que VRJN (Vert Rouge Jaune dans le Noir, ndrl) c’est déjà une marque indélébile. Je suis également un membre de KOV Rekordz, notre petit label à nous.


Rappeur, monteur de clip (infographe), Étudiant, comment te définis tu réellement ?
Petite rectification, je ne suis pas monteur de vidéos, je ne sais que rapper moi (rires). Mon premier clip a été réalisé par Bobby Shahmahn qu’on ne présente plus. Respect à sa Red Zone Army en passant. En parallèle au Rap je fais des études en comptabilité. Tu peux t’imaginer combien c’est difficile de concilier ces deux activités diamétralement opposées… 
 
D’après ce qu’on dit tu es plutôt un bon lyriciste,que penses tu de l’écriture rap au Cameroun ?
Moi? Bon lyriciste?(Rire) Tu sais l’écriture est plus qu’essentielle dans le Rap. C’est la qualité de la plume qui marque la différence entre les BONS rappeurs et les GRANDS rappeurs. Les grands, en plus d’être bons, ont des phrases poignantes et intemporelles qui restent à jamais gravées dans les mémoires et ce quelles que soient les époques. Et puis faut pas se tromper, le bon lyriciste ce n’est pas ce qu’il dit, Mais c’est la façon dont il exprime ce qu’il veut dire. C’est à l’auditeur de chercher le sens caché du truc tu vois? Faut de la subtilité dans l’écriture, du second degré, de la rhétorique, le Rap c’est ça. Y a des phrases quand t’écoutes, t’as juste envie d’appuyer sur « reviens » tellement ça t’a secouer et tu aimerais déchiffrer.


Dans le jargon Rap ça s’appelle des « punchlines », ces phrases là qui te demandent une ou deux secondes de réflexion pour capter, et que tu encaisses comme un coup de poing. Ici malheureusement les plumes sont généralement pauvres en subtilité et en second degré. Y a rarement des lyrics à décortiquer, tout est dit comme dans un cours d’histoire, les mecs pensent qu’à aligner des rimes c’est dommage. Un couplet de Rap c’est comme un puzzle de mots, le rappeur donne les éléments, celui qui  écoute reconstitue la figure. Lorsque t’écoutes des mecs comme Oxmo Puccino, Lino, Nas, The Notorious B.I.G, tu sais ce que c’est que le très haut niveau de l’écriture et tu peux pas te permettre d’écrire léger.  
 
Tu enregistres un album de 14 titres en six jours tous en one shot chez kov recordz plutôt cool hein ?
Bien ou bien? Qui t’as filé l’info? Ouais c’est vrai que le « one shot » (poser en une seule prise) est devenu ma spécialité. Ca me rappelle l’époque ou j’enregistrais mes sons chez Big Boss avec mon pote Myster B, je lui en mettais plein la vue (rires). Lorsqu’il pensait que j’étais juste en train de répéter, moi je lui répondais que la prise était bonne et qu’on pouvais la garder. Vu que c’est un mec super exigeant en studio, le fait qu’il approuve à chaque fois signifie ce que ça signifie. Il m’a beaucoup aidé à perfectionner mon flow, c’est un mec qui a cru en moi depuis le début.
 
Parlant de ton album pourquoi l’avoir intitulé vert rouge jaune dans le noir ?
Tout simplement parce qu’on vit dans un monde où le mal semble avoir pris le dessus sur le bien, et aussi parce que dans notre cher pays, les jeunes ont plein plein de rêves, mais hélas, ici la réalité est un cauchemar. Je voulais donc illustrer tous ces paradoxes en une expression générique qui les engloberait tous. « VERT-ROUGE-JAUNE » comme le bien, le rêve; « DANS LE NOIR » pour le mal et cette réalité cauchemardesque. 
 
Dans une interview on a cru entendre qu’une proposition de production t’avait été offerte par Patou Ebongué le manager de Pit baccardi, Lino,  Neg Marron) pour ne citer que ceux la, pourquoi l’avoir rejeté ?
Il y avait trop de divergences au niveau de la direction à donner à l’album. Et j’ai horreur qu’on me dicte ce que je dois faire. J’ai donc pris ma route, mes gars et moi on a travaillé ardemment et voilà où on en est. KOV Rekordz est dans la maison! Bien ou bien??!
 
A présent tu as quoi comme projet à venir ?
Actuellement je défends mon album sur scène, dans deux jours je fais la Première partie de Kery James (l’interview a été réalisé le jeudi 12 Mars, ndrl), c’est une légende ce mec, donc je suis honoré de savoir que je vais lui dérouler le tapis. Je prépare aussi le tournage de mon prochain clip, « Dernier Banc » dont on peut retrouver le morceau sur mon myspace
www.myspace.com/kovrecordz. Enfin on prépare notre première mixtape qui devrait s’intituler « FUSILLADE Vol.1« . Quelques titres sont d’ailleurs prêts. Y aura des sons sur des « faces B. », mais aussi des inédits dont les beats seront produits en majorité par Angelot et Psyko, retenez bien ces deux noms.
 
Que penses tu du site kamerhiphop
C’est une belle vitrine pour nous les Mcs, mais je pense qu’il y a trop peu de gars de Douala. Sinon vous faites du bon taf, RESPECT!!! Bien ou bien??!
 
Quelques contacts utiles
77 12 98 80 ; 99 23 39 36 ; 96 47 78 24

Leave a Response