hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
On Djoss

Corry DENGUEMO : « Je n’ai pas abandonné la dance pour le chant… »

Ancienne membre des Parkers, Corry DENGUEMO est depuis une dizaine d’année chanteuse du groupe à succès le Macase. Elle nous parle de ses expériences d’ancienne rappeuse, des relations qu’elle avec le hip hop, de Mango Tree, sa nouvelle boite.


Kamerhiphop.com : bonjour Corry, ancienne membre des Parkers peux tu me parler de la genèse du hip hop kamer ? Un bref historique ? 
Corry DENGUEMO : De la genèse du rap j’en suis incapable j’étais trop jeune, et tout ce qui m’importais c’était d’écrire mes textes avec mes sœurs et de monter sur scènes


A cette époque là (les années 90), le hip hop n’était pas développé, hors les parkers étaient considérés comme des stars. C’était quoi votre secret ?
Notre secret c’était le travail et rien que le travail… on passait notre temps à créer les chorégraphies, à écrire et aussi à rechercher les nouveaux sons venant de l’Europe et des states sur lesquelles on posait. Par ce qu’à cette époque il était difficile et compliqué pour nous de faire des sons en studio comme ça se passe en ce moment.


Que sont devenus les autres membres du groupe ?
Nous avons perdu un de nos frères PARKER  cette année au mois de décembre  il se faisait appeler JAMES PARKER c’est lui qui nous a tous incité a faire le Rap car il a été le premier a flirter avec le milieu, les autres  bossent et il y’en a un autre PETER PARKER qui est aux states depuis un moment


Tu abandonnes la danse pour le chant en intégrant le groupe Macase. C’était facile de passer de la danse à la chanson ?
Je n’ai pas abandonné la dance pour le chant, j’ai juste abandonnée le Rap (mic) pour la chanson…Il est  vrai que ça n’a pas été facile, par ce qu’étant rapeuse je me contentais d’écrire de râper et de danser je ne comprenais rien à la musique. Pour moi il fallait juste avoir un beat pour poser. Et pourtant dans le chant il fallait chanter juste, je ne comprenais rien, fallait savoir ce que c’est qu’une note, un intervalle, un bémol, un dièse  bref …. C’était la magie pour moi, mais il fallait apprendre et comprendre…Ce que je continu de faire


Découverte RFI 2001, vous (Macase) avez presté dans pas mal de pays à travers le monde, quel souvenir gardes tu de cette époque glorieuse ?
Beaucoup de bons souvenirs, Prix Rfi, PRIX CICIBA, KORA, bref … beaucoup d’émotions, les rencontres, les relations , la joie d’atteindre les objectifs qu’on s’était fixé à cette époque…les pleures de joie  etc.…..


Malgré ce succès vous perdez quelques années plus tard deux de vos chanteurs, qu’est ce qui s’est passé ?
A un moment on aspire à autre chose … on veut voler de ses propres ailes et c’est légitime on y peut rien contre ça. Y’a eu aucun problème, nous bossons toujours ensemble musicalement parlant  et sur d’autres projet…


Depuis un an, le Macase bosse avec des artistes hip hop (krotal, x maleya, Danielle Eogg, Sultan Oshimihn…), a-t-on avis qu’est ce que ce life apportes t il au hip hop ? As-tu le feet back du public et des professionnels à ce sujet ?
ça ramène le hip hop  à une autre dimension musicale plus acoustique et par conséquent plus digeste pour le large public non averti, et donc mieux vendable pour les professionnels


On t’a vu géré le plateau de la 2e édition du festival couleurs urbaines, comment était le comportement des mc’s à ton égard ?
Les MC’S ont été très respectueux à mon égard je n’ai eu aucun soucis.


Je te donne 8 noms (DJ Bilik, Krotal, Big Bzy, Koppo, Roggy Stentor, AK Sang Grave, Lady B) avec qui aimerais tu faire un feat et pourquoi ?
Je pourrai travailler avec tout le monde selon le feeling de leur production.. il suffit que ça me branche.


Tu viens de créer un label (Mango3) quels sont les buts et les objectifs de ce label ?
Il ne s’agit pas d’un label mais d’une société de prestation de service de tout genre. Nous formons  deux dynamiques, mon associé PAULIN BERTRAND BIDZOGO et moi entendez ici le Mango Team, jusqu’ici on nous a vu agir sur le plan  artistique en tant qu’agent artistique, régisseur de spectacle, programmeur …. Le but  étant de promouvoir et vendre  l’art et notamment  le spectacle vivant sur la scène national, africaine et internationale dans le respect de l’éthique. Nous nous investissons également dans divers autres projets d’un tout autre registre …


Mango tree (Corry et Bertrand Bidzogo)


Un contact pour tes nombreux fans ?
mangotree3@gmail.com / tel : 22 11 28 51


Que penses du portail kamerhiphop.com et de son magazine kamerhiphop mag ?
Je pense que c’est une tres bonne initiative, il fallait y penser car le hip hop a été longtemps mis au banc, maintenant il est temps que les artistes hip hop aient une plate forme pour s’exprimer s’afficher, et par conséquent se vendre et vivre ainsi de  leur arts. Pour ma part et au nom de Mango Tree je vous encourage et vous félicite. CHAPEAU  LES GARS  vous êtes dans la vibe.
Merci encore.

Leave a Response