hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
On Djoss

Mastah Suprem : « mon strict-album est le plus écouté en ce moment… »

Mastah Suprem nous fait l’état des lieux de son album sorti en mars 2010, qui selon ses propres termes se porte très bien. « Avant la sortie du strict-album, il y a eu des pré-commandes venant du monde entier, donc la moitié du stock a été écoulé dès la sortie, et le reste a suivi, et en un mois, plus du 3/4 du stock a été écoulée… », De sa non sélection à la finale prix Gabao 2010…


Bonjour Mastah, « yes we can’t » dans les bacs depuis le 29 Mars 2010, quel est l’accueil que le public lui a réservé ?
Le public a réservé à mon strict-album un accueil à la hauteur de mon disque…Le public a été content d’écouter un disque qui contient un fond et une forme, et chacun s’est retrouvé à travers un titre de ce projet. Des titres comme « ma part d’ombre » ou « serious business », n’ont laissé personne indifférent.


Et la critique ?
Les hommes de médias ont beaucoup apprécié ma démarche, et la structure de ce disque. Les critiques ont été positives. Il n’y avait pas grand chose à reprocher.


Deux mois après la sortie, les ventes suivent ? Si oui combien d’exemplaires as-tu écoulé ?
Avant la sortie du strict-album, il y a eu des pré-commandes venant du monde entier, donc la moitié du stock a été écoulé dès la sortie, et le reste a suivi, et en un mois, plus du 3/4 du stock a été écoulée… 


Beaucoup d’artistes utilisent les réseaux tels que culture Mboa, shabba international, kamer attitude… il parait que toi tu as choisi l’underground et la vente en ligne ?
Evidemment j’ai voulu garder ce côté underground, qui m’a permis d’être sur le terrain, rencontrer des gens qui ont acheté mon disque, discuter, partager…La vente en ligne est aujourd’hui incontournable, et des artistes réussissent à travers cette distribution d’être écouté dans le monde.


Sur ta page facebook, tu as annoncé pas mal de spectacles ; ça veut dire que les choses marchent bien ?
Oui pour le moment tout se déroule bien. Sans être prétentieux, mon strict-album est le plus écouté en ce moment, et il y a de nombreuses sollicitations pour des spectacles et événements à venir…


Un feat avec karnatox et franky P est annoncé, infos ou intox ?
J’ai rencontré Karna à Dla et Franky P, et nous avons enregistré le titre « showbiz » qui sera sur l’album de Franky P…Le morceau est un classique et tourne en ce moment en boucle à Douala, un clip est également prévu dans les semaines à venir.


Le 24 avril 2010 au ccf lors de la 4e édition des kamerhiphop show4 ainsi que la 3e édition du 27 février 2010, on t’a vu faire les backs d’oliviera. En tant qu’artiste qui a un album sur le marché, quel plaisir tu prends à backer un autre artiste ?
Oliviera c’est avant tout, un frère et un ami. On vient du même coin (six side), et lui apporter un coup de main, lors d’une scène n’est pas une charge mais un devoir…Restez humble, car prendre ses backs n’enlèvent pas en moi, mon statut d’artiste.


Comment as-tu vécu le fait que t’avait pas été sélectionné pour la finale du prix Gabao 2010 ?
Je garde un goût amer, car je méritais de me retrouver dans cette liste… Maintenant, il y a eu un jury qui en a jugé autrement, peut-être sur une base et des critères que j’ignore…


Comment as-tu trouvé le niveau des 15 finalistes ?
Certains ont été tous à la hauteur, et ont fait des prestations vraiment honorables, mais je pense qu’il y avait quelques uns qui ne méritaient pas de s’y retrouver…


C’est quoi ton actu ?
Je prépare le concert de présentation de mon strict-album pour les vacances, et un autre spectacle pour la rentrée avec des artistes de la diaspora, et je serais aussi sur les planches des écrans noirs…Je prépare aussi un nouveau clip… 


Rien d’oublié ?
Je tiens à dire merci à tous ceux qui ont acheté mon disque, tous ceux qui m’envoient des mails de soutient, et qui m’aiment… 


Ton dernier mot ?
Big up à Kamerhiphop, et tous ceux ki de près ou de loin soutiennent le hip-hop kamer. »Yes We Can’T » est dans les bacs, à vous de faire le reste.

Leave a Response