hello@kamermoov.com
vendredi, décembre 2, 2022
On Djoss

Georges Essebou : « Il y a eu un gros malentendu avec l’équipe de Red zone… »

Eyes Concept est une structure qui fait dans l’événementielle. En avril 2008, elle a organisé à Douala un spectacle inédit du rappeur BOOBA. Un an plus, elle a voulu renouveler l’expérience avec Kery James ; spectacle qui a été annulé à la dernière minute. A la tête de cette structure Georges Essebou Eyango, nous donne en exclusivité les raisons de cette annulation, il nous donne également la nouvelle orientation de sa structure qui produit le rappeur Killa Mel.
 
Bonjour Georges, depuis 2ans, on t’a perdu de vu, ou es tu passé ?
Bonjour Idy et aux lecteurs de kamerhiphop.com, je voudrais tout d’abord vous remercier de me donner la parole et vous féliciter pour le travail que vous abattez. J’étais chez moi à noisy le grand (banlieue parisienne, NDLR), je ne vis pas au Cameroun. J’étais un peu en retrait, j’observais…
 
2ans après ce que j’appelle « l’affaire Kery James », aujourd’hui peux tu nous dire en exclusivité ce qui s’était passé ?
Je crois que je dois une explication au public qui est resté sur sa faim. Lorsqu’on voyage il faut remplir les formalités administratives au préalable pour accéder au pays de destination : autrement dit demander un visa. Il y a aussi certains pays qui vous permettent de faire ces formalités à l’arrivée pour favoriser entre autre le tourisme. Alors que s’est-il passé ? Il est d’usage que les douaniers au Cameroun acceptent de faire des visas à l’arrivée, ce que nous avons fait pour BOOBA et son équipe en 2008. Pour Kery James, rappelez-vous que le concert était d’abord prévu en mars 2009 et j’avais pu récupérer les passeports dans les délais. Lorsque nous avons reporté la date au mois de Mai 2009 la troupe de Kery était en tournée, leurs visas n’étaient plus valables car les personnes qui ne sont pas d’origine camerounaise se voient attribuer un visa d’un mois. C’est alors que j’ai opté pour la demande de visa à l’arrivée. J’ai reçu un appel le matin du vol (7h) pour le Cameroun de mon cousin qui devait coordonner l’équipe avec Layone que vous connaissez. « L’hôtesse ne veut pas les laisser monter dans l’avion » malgré toutes les négociations et supplication : rien à faire. Je me suis alors dirigé à Bonanjo vers l’agence de cette compagnie helvétique pour ne pas la citer, j’ai rencontré le directeur commercial de l’agence à qui j’ai expliqué la situation, je lui ai demandé d’appeler ses homologues à Paris Charles De gaulle afin qu’on les laisse monter dans l’avion. Il n’a pas voulu m’expliquant que c’était une tolérance de faire le visa à l’arrivée et que cela ne se fait plus depuis peu. Pendant ce temps à Paris KERY et son équipe qui veut toujours venir au Cameroun me proposent d’attendre jusqu’à 14h le vol Air France. J’ai donc environ 4 heures pour trouver l’argent pour racheter 6 billets d’avion (2.5 millions FCFA), j’ai pu avoir la moitié de la somme…
Alors je me suis rendu à l’évidence qu’il faillait annuler. Conclusion : je suis seul responsable ; petites causes, grandes conséquences.
 
Il y’avait pourtant un collectif de rappeur  kamer qui a voulu prester ce jour là…
Oui, là aussi je crois qu’il faut une petite explication. Je me rendais à radio nostalgie à Douala le jour du concert pour annoncer l’annulation et j’ai rencontré l’équipe Red zone (qui devait prester à l’occasion du concert)…ils m’ont expliqué leur gène car ils s’étaient beaucoup préparé pour le concert et m’ont demandé de maintenir la scène mais à un niveau local. Les autres artistes présents (Boudor, Krotal, Vbh,..) m’ont donné leur accord pour prester gratuitement ou presque. C’est alors que j’ai donné mon feu vert en leur précisant que je ne rajouterai pas d’argent. Il y a eu un gros malentendu avec l’équipe de Red zone qui a pensé que je paierai la sono ou que je l’avais déjà payé et moi j’ai compris qu’ils paieraient la sono. Sachez que lorsqu’on organise un évènement de cette envergure il y a certains postes qui ne sont pas payés d’avance : l’hébergement, la restauration, le transport local et la sono…On garde ainsi de la trésorerie disponible. Bref quand on a compris le malentendu, le projet a été avorté.
 
Là tu reviens avec un nouveau projet, celui de Killa mel, pourquoi avoir porté ton choix sur lui et pas un autre artiste ?
Je suis un observateur de l’activité hip hop au Cameroun, j’ai choisi Killa mel car nous avons convenu de travailler ensemble sur ce projet depuis 2009.  Après ce concert je pense qu’on pourra le compter définitivement parmi les poids lourd du hip hop Kamer. Ceux qui ne connaissent pas Killa mel je les invite à venir le découvrir le 25 mars au ccf de Douala. Pourquoi pas un autre? Il y a des accords avec d’autres artistes locaux, l’expérience sera renouvelée. 
 
Eyes Concept compte t il changer de politique ? C’est-à-dire développer ses projets à travers les artistes locaux ? (après Booba, Kery James)
Eyes Concept, ce sont d’abord de nouveaux visages que vous aurez l’occasion de rencontrer au fur et à mensure. Pour des raisons familiales et de distance, les activités seront gérées localement. Sinon ce n’est pas un changement de direction, cela fait partie des projets de Eyes concept…les artistes locaux ont besoin de s’aguerrir à la scène et plus il y en aura plus ces artistes seront prêts pour monter soit en 1ere partie d’une scène avec un artiste international ou soit pourquoi pas devant un public plus important (10000 ou 20000 personnes) comme on peut voir au Gabon ou au Burkina Faso. Il faut que notre public qui aime le hip hop se déplace en masse à ces évènements et pas seulement pour la venue des artistes internationaux. Les gars ont de plus en plus de niveau, ils ne demandent qu’à le prouver. Il faut noter que les artistes internationaux ne se bousculent pas pour venir au Cameroun alors en attendant, apprécions à leurs juste valeur nos rappeurs kamers !
 
Tu annonces la sortie de son album par deux spectacles le vendredi 25 mars (le 1er commence à 17h30min et le 2nd à 19h30min), pourquoi ce choix ?
Au lieu de se plaindre que les rappeurs ne chantent pas au CCf par ce que c’est cher, il faut plutôt contourner la difficulté. Le CCf de Douala coute 450 000 FCA et il y a 240 places : le calcul est rapide une place coute 1875 Fcfa et il n’y a pas les cachets, la communication, la sécurité et j’en passe…La salle est disponible à 15 heures alors l’idée qui nous est venue est de proposer un challenge à Killa mel, il chante deux fois : 2 cachets avec une pause entre les 2 prestations. De plus quand sa discographie le lui permettra il sera amené à offrir des prestations de 2h…Ce sera une première, nous donnerons peut être des idées pour louer le ccf de douala…Ainsi nous pouvons couvrir les frais et proposer un tarif plus bas pour les jeunes 1500 Fcfa. La seule contrainte, c’est qu’il faut vraiment commencer à l’heure! Le personnel du Ccf m’a rassuré quant à leur ponctualité, j’invite donc le public à venir à l’heure pour que le timing soit respecté.
 
Après ce spectacle, quel sera la suite ? Je veux dire qu’est ce qu’Eyes Concept nous réserve ?
La politique de la maison EYES CONCEPT est de parler au présent et non pas au futur. Pour l’instant il s’agit d’un retour aux affaires. Il y a bien sur des échéances et des accords qui sont existants aussi bien au niveau local qu’avec des artistes internationaux  mais il ne faut pas sauter les étapes, je prends les évènements les uns après les autres. Je disais tantôt que les artistes internationaux ne se bousculent pas pour venir au Cameroun ce n’est pas faute de bonnes volontés, les budgets sont importants et vous savez qu’au Cameroun l’histoire d’amour entre le hip hop est les sponsors n’a pas encore commencé…
 
Peux-tu me rappeler le code d’accès à ces spectacles ?
Il y a un premier code c’est un appel à la ponctualité : SVP venez à l’heure parce qu’il y a deux shows. Comme le CCF est une belle salle mais ne contient que 240 places alors les billets seront en vente à partir de mardi 22 mars devant la salle à Akwa. Pour les tarifs, les jeunes de moins de 18 ans c’est 1500 bien sur il faudra pouvoir justifier de son âge à l’entrée. Ensuite à 19h30 le 2e Round 2500.
 
Un message à l’endroit des hip hoppeurs du bled ?
Je voudrais vous dire que le combat ne fait que commencer, s’ils (vous savez de qui je parle) ne veulent pas nous ouvrir la porte on passera par la fenêtre. Le hip hop au bled est un art fédérateur, cette musique sera tôt ou tard une musique majeure. Seul le travail paie alors il faut continuer à travailler et comme disait un rappeur que j’aime bien « one day one day… »
 
Quelques contacts utiles ?                          
Pas de numéro de téléphone, car de notre point de vu il n’y a pas beaucoup de personnes qui appellent. Par contre vous pouvez retrouver les infos sur www.eyes-concept.com et envoyer des mails à eyesconcept@yahoo.fr.

Leave a Response