hello@kamermoov.com
vendredi, décembre 2, 2022
On Djoss

Tob Julan : Je suis ouvert à tous les artistes…

Né à Douala, le poète-philosophe Tob Juland de son vrai nom Jules Bouene est un rappeur underground qui est toujours resté dans l’ombre. Ombre dans laquelle, il a entre temps cultivé son art, son style qui est un mélange de Rap engagé, de poème et de mélodies très affinées. La sortie de son premier album prévu pour le 17 Septembre 2011 s’annonce prometteur. Il est  intitulé  » Être et Avoir  ». Le titre phare  » Vos acclamations  »  est déjà en promotion sur les ondes de Nostalgie Radio (Douala) et  Siantou à Yaoundé pour ne citer que celles là. Dans l’attente de la sortie de ce bébé et le retour pour la conquête du public camerounais, Tob a bien voulu répondre à nos questions.  


Bonjour Tob, peux-tu en quelques mots te présenter à nos internautes ?
Bonjour Princesse Briget, je suis Jules André Tongambou Bouene dont la forme artistiquement contractée donne Tob Juland. Je réside aux Pays-Bas plus précisément à La Haye et travaille dans la sécurité aéroportuaire.


Quel est ton style de musique?
Je suis un disciple du Hip-hop en français. J’accorde une importance majeure au choix des mots et laisse une brèche à l’acoustique dans mes titres.


Parle-moi de tes débuts?
La musique je la fais depuis tout petit. J’ai de tout temps chantonné et emmerdé mon entourage avec des reprises et des interprétations de mes artistes préférés. Je m’y suis mis plus sérieusement en classe de 4e, quand je me surprends entrain d’écrire des chansons.


D’où puises-tu ton inspiration ?
Vu le type de musique que je fais, il va de soi que mon inspiration me vient de la Société dans laquelle je vis. Mon penchant naturel à m’ériger contre les injustices me pousse à prendre la défense des sans voix et des faibles, à lutter contre l’oppresseur, à combattre pour la paix et j’en passe…le quotidien est une source inépuisable d’inspiration les unes plus joyeuses que les autres.


Parles-nous de ton album qui sort en Aout prochain ?
Mon 1er album dont la sortie est effectivement programmée pour le samedi 17 Septembre 2011, a pour titre générique  »Être et Avoir ». Il est constitue de 10 titres dont 9 en français et 1 en anglais. Il connait la participation de Laura N-Black et a été enregistre à Paris et La Haye. On peut le découper en 2 thèmes majeurs: l »engagement et la fête.


Tu es depuis longtemps dans le Rap, un album, pourquoi maintenant ?
Je suis effectivement depuis  plus de 20 ans dans le rap; je ne décide que maintenant de faire un album par ce que j’ai toujours voulu voir certaines conditions réunies avant de commettre un disque sur le marché. Entre-temps je n’ai jamais vraiment quitté le rap. Ma décision de mettre enfin un album sur le marché a été influencée par le fait que j’approche la quarantaine et qu’il ne fallait vraiment plus attendre. Le grand bon a été facile du fait que je le fais à mon rythme et décide de tout.


La promotion de l’album a déjà démarré au Cameroun, ou tu étais récemment comment ca s’est passé ?
Les réactions sont extrêmement positives. Au sortir des émissions radiophoniques, je recevais une multitude d’appels des auditeurs voulant s’enquérir des points de vente de l’album. A ce sujet, je suis à la recherche d’un distributeur pouvant assurer le dispatching de mon œuvre sur le continent.


Quels sont tes objectifs?
Mon  objectif à court terme est la conquête du public francophone et francophile amoureux du hip-hop pour faire passer mes messages de tolérance, d’amour , de fraternité, de courage, de justice et  je voudrai à long terme m’inscrire dans la durée avec des sorties discographiques fréquentes.


As-tu des artistes dans le Hip-hop camerounais avec qui tu aimerais travailler ?
Je suis ouvert à tous les artistes qui avec plaisir voudrons collaborer moi, qu’importe leur style.


Qu’est ce que tu penses de la scène Hip-hop au Cameroun?
Ce n’est pas tant le talent qui manque au Cameroun mais des structures dignes pour booster l’éclosion totale de ceux-ci. La matière première est là et n’attend qu’a être transformée.


Un dernier mot pour les jeunes qui comme toi aimeraient réussir ?
Je dirai simplement de ne jamais perdre espoir. La panne de l’ascenseur social est avérée et qu’il faut prendre l’escalier. Se battre et toujours se battre.


Questionnaire de Proust.


Quel est ta qualité principale ?
L’humilité.


Ton trait de caractère que tu évites d’afficher ?
La jalousie.


Ton plat Kamer préféré? 
Le macabo râpé et la sauce blanche.


Ton  héro historique?
Um Nyobe.


Ta devise ?
Een dag niet gelachen is een dag niet geleefd (un jour sans rire est un jour pas vécu).


Quelle est l’image que tu aimerais que les gens retiennent de toi ?
Un militant de l’amour et de la paix entre les êtres

Leave a Response