hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
On Djoss

Valsero : « mon prochain album, L’Appel du Peuple sortira en 2012… »

Le mot du Général Valsero, juste après sa descente de la scène, lors du concert de La Fouine du vendredi 23 Décembre au palais des sports.


Valsero, il faut dire que tu as manqué à ce public qui t’adule, tu es là ce soir, enfin, et c’est aux cotés de Fouiny, qu’est ce que tu éprouves en ce moment ?
Beh, moi je suis fier hein, de partager la scène avec La Fouine. D’ailleurs Chinois Yangeu, c’est un ami et quand il me dit Valsero, je vais faire venir La Fouine. Vous savez, au départ il ne savait pas qu’il viendrait au Cameroun, alors Chinois me dit, est ce que je peux le faire venir ? J’ai dit oui, il me demande encore, est ce que tu ferais une scène avec La Fouine ? Je dis oui, et surtout qu’en France, et dans les pays francophones, c’est difficile de trouver plus grand que La Fouine.


Tu es l’une des grandes et rares figures du hip hop qu’on a invité, cela ne serait il pas dû à une quelconque polémique, ou c’est tout simplement un fait du hasard ?
Non, c’est dû au travail. Je suis resté le mec le plus constant depuis 4ans, il y’a déjà ça, il y’a que je n’accepte pas tous les concerts et il y’a des conditions qui doivent être mises en place pour que j’accepte un concert et Chinois a mis toutes ces conditions en place et je suis venu. Mais en même temps, comme je vous le dis, c’est le résultat du travail accompli aujourd’hui. Parce qu’on est au Cameroun, n’oublions pas qu’on est en Afrique et, à moins que tu ne t’expatries en Europe pour côtoyer ces stars, c’est toujours un honneur de les recevoir chez nous, parce que c’est pour le Cameroun que je fais du rap. Ce n’est pas pour la France, ce n’est pas pour les blancs, non, c’est seulement pour le Cameroun.


Tu parles du travail, justement, ou en ait il aujourd’hui, depuis la sortie d’Autopsie, ton dernier album, parle moi de ton partenariat avec Jumper qui t’a accompagné sur la scène tout à l’heure, d’où est né cette bonne collaboration?
Bah, ce que je peux dire déjà du travail, c’est qu’en 2010, on a sorti Autopsie, on est en fin 2011, le public réagit toujours positivement, ils sont toujours au courant des chansons, vous avez vu de vous-même, le public a repris toutes les chansons, donc je ne peux dire que l’album s’est bien comporté. Pour parler de Jumper, il faut savoir que c’est un enfant de la révolution, c’est un soldat de la révolution, et il a sa place.  La preuve est qu’il vit à Douala, moi je suis à Yaoundé mais il a pris la route, pour être là avec nous aujourd’hui. Il était déjà avec nous à Douala, il sera encore avec nous à Bafoussam, demain. Ça veut dire que quelque soit l’endroit ou il est, c’est un enfant de la révolution, un enfant qui ne fuit pas devant ses responsabilités et c’est l’une des qualités qu’il a, jumper.


Que nous réserve le général Valsero, dans les prochains jours en exclusivité pour kamerhiphop ?
En ce moment, on travail sur l’album qui va sortir en 2012, entre février et mars, qui s’appellera « L’Appel du Peuple », qui est une vision de nous, ce qu’on croirait être l’appel du peuple, par rapport à l’appel du peuple des politiciens aujourd’hui. Cet album est travaillé à l’intérieur du label auquel j’appartiens aujourd’hui, Master of the Game, avec des jeunes artistes qui vont sortir en 2012 également, notamment le jeune Exaframe dont l’album portera le nom de « un million de problèmes », John Almes, mon partenaire dans Kerozene, qui sortira « Le combat Spirituel ». Donc on a beaucoup de projets de hip hop chez nous au Master of the Game.
 
 

Leave a Response