hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
On Djoss

Negriers : « attention le groupe Negriérs arrive et on va faire forts… »

Crée en 1998, le groupe Négriers de ZUKA, Bergo et Phénomène a certes trainé le pas, mais vaut mieux tard que jamais, a-t-on coutume de dire, car les trois garçons ont vu leur rêve se réaliser avec la sortie de leur tout premier album il y a juste quelques mois « Makossa Ma Ndolé » ; un brassage des cultures délicieusement élaboré des thèmes et des rythmes polychromes et une parfaite alchimie qui renforce encore plus leur émulation à toute épreuve. S’il a fallu attendre plusieurs années avant de réaliser ce premier pas qui n’est d’ailleurs pas des moindres, tout le mérite reviendrait à Monsieur Eric Tchounkeu, cet homme au grand cœur qui est l’un des rares spécimens restant à investir sur le hip hop camerounais.


Comment nait le crew Negriers ?
Cela remonte aux années 1998 au quartier Ahala (Yaoundé), Zuka (l’aîné et leader du groupe) et Bergo ont pris l’initiative de monter le groupe car ils en avaient dans les tripes, le jeune phénomène (Benjamin du groupe) nous a rejoint en 2008 et a apporté sa touche à lui, une autre coloration pour être précis. Nous l’avons croisé dans un studio d’enregistrement et son style reggae nous a tout de suite séduits, sans exclure sa rigueur au travail et son ambition. Il a été un plus pour le groupe et aujourd’hui et plus que jamais, nous sommes sûr qu’une parfaite alchimie règne entre nous.


Vous venez de commettre un produit sur le marché « Makossa Ma Ndolé » comment les choses évoluent-elles en ce moment ?
Il faut déjà souligner que cet album est un brassage de plusieurs cultures ; les chansons y sont écrites en français, Espagnol, Beti, Bassa, Yambassa… 6 titres constituent cet album melting pot, où s’entrecroisement rap makossa, reggae, hip hop, Rhumba, bref de très bonne sonorités d’Amérique Latine, et la guitare congolaise et de belle percussion.


Quel message porte cet album ?
Nous dirons que le message n’est pas particulier, vous savez, tous les artistes reviennent presque sur les mêmes messages ; alors on a peu mis l’accent sur la forme. Sinon, les themes varient selon les chansons, c’est beaucoup plus les histoires que nous avons vécu : tragédie, amour, joie, tristesse, trahison…


Quelle maison a produit cet album ?
Notre album est produit par Eric Tchounkeu, un grand Monsieur qui a cru en nous ; pour la petite histoire, notre première rencontre a lieu dans les couloirs de la FM 94, et comme ça…, il nous aborde et décide de nous épauler, sans même avoir eu à écouter notre musique. Ce jour là, nous ne ressemblions à rien, mais il était décidé à nous aider, voilà pourquoi il a rapproché et aujourd’hui grâce à lui, les Negriers ont leur premier album dehors. Il est à noter également que la sortie officielle de Makossa Ma Ndolé se fera lors d’une conférence qui se tiendra en Mai prochain.


Qu’avez-vous à dire à tous ceux qui vont vous lire?
Juste une chose, « Negriers » arrive et on va faire fort.

Leave a Response