hello@kamermoov.com
lundi, février 6, 2023
News

Nouveau compte à rebours pour Couleurs Urbaines 2009

Initialement prévu du 14 au 19 juillet 2009 puis reporté du 28 au 02 août suite à la demande de Mme la Ministre de la culture prenant part au Festival culturel panafricain d’Alger, c’est finalement du 11 au 16 Août prochain qu’aura lieu là 3ème édition du festival Couleurs Urbaines. De la bouche des organisateurs, l’évènement le plus attendu des vacances aura bel et bien lieu à Yaoundé au Camp Aes-Sonel, site habituel du festival. L’on craignait pourtant le pire avec les deux reports consécutifs en raison avec la finalisation et la prise en compte de certains pans de l’évènement. Mais il n’en sera rien.


Comme annoncées, l’édition 2009 connaîtra des innovations tels que le BMX, les stands santé et Old School, l’espace de rencontre conviviale entre artistes et fans baptisé Rencart, la boutique hip hop Camer pour la vente des CDs des artistes du domaine, et le Press center pour la mise à jour et à disponibilité des informations en direction des journalistes et du grand public. Et la tête d’affiche reste La Fouine, auteur d’un album sorti en février 2009 et intitulé Mes Repères.


Si ces décalages observés dans la tenue du festival viennent rallonger le temps d’attente des nombreux amoureux des cultures urbaines, signalons tout de même que ceux-ci auront permis aux organisateurs de procéder à des réajustements aussi bien dans la structuration et le fonctionnement de l’équipe que dans son monitoring. Ainsi, sur le plan administratif, une charte des bénévoles a été élaborée, de même que l’organigramme du comité d’organisation de l’édition 2009 du festival déduisant le circuit de diffusion et de gestion de l’information en interne. Ceux-ci ont été présentés en réunion générale.


Dans le département Marketing & Communication, une charte du Communicateur a été également élaborée, discutée, amendée et adopté par tous. Celle-ci met un point d’honneur sur l’image du communicateur en tant que premier support de communication, le respect des engagements, la ponctualité et l’accueil. De même, une politique de communication en temps de crise a été mise sur pied dans l’optique de rassurer les festivaliers et toute la jeunesse quant à la tenue effective du festival cette année encore. Aussi, mailing, émissions radios, blogs, phone line, site web officiel du festival et autres sites web de rencontres et d’échanges tels que Facebook ou Hi5 sont mis à contribution. Que dire de la presse imprimée et électronique ? 


Somme toute, les populations restent sereines et disent leur joie à accueillir le festival. Cependant, elles s’inquiètent sur l’annulation du festival, véritable plateforme de promotion et de divertissement pour la jeunesse. Selon Alvine, jeune élève « Il ne faut même pas penser à l’annuler » !


Alain Juste Ngabo/Inès Tchomago

Leave a Response