hello@kamermoov.com
dimanche, novembre 27, 2022
News

Kamer Hip-Hop Show à guichets fermés

On n’a plus connu telle affluence lors des spectacles hip hop. Samedi 17 octobre, le Centre Culturel Français de yaoundé présentait avec www.kamerhiphop.com la première des « Kamer Hip-Hop Show », le nouveau concept évènementiel pensé pour mettre en exergue la scène émergeante ou en manque de visibilité à travers des spectacles de musique et de danse hip hop sérieux et professionnels.


Samedi 17 octobre, nous sommes dans le Hall du CCF, il est 14h30 et la balance initialement prévu à 11h n’a toujours pas commencé. Cette dernière a du être reprogrammée pour 15h pour des raisons de logistique. Les délégations en provenance de Douala sont déjà dans les couloirs du CCF. Berthe Kwedi, manager du Label Red Zone est présente avec ses poulains, Palesto et Kreezry. Sir Nostra, Duc-Z, Adomine et 20 Cent accompagnés de leurs danseurs sont également prêt pour les derniers réglages techniques sous le regard d’Achille Djoumsie, manager général d’« Ach4Life Productions ». Egalement présents 2Getherness, Stone, Launren By (venu de Dschang), et Mario, représentant du groupe X thriller P.


C’est finalement à 15h20 que la balance commence pour s’achever au alentour de 17h30 ; les acteurs sont à pied d’oeuvre : Daniel du CCF, DJ Idriss, Dany, Princesse Marlen Yannick Mbou, Mango Tree (Corry et Paulin) responsable de la régie plateau du spectacle et structure évènementielle partenaire à l’organisation.


Juste le temps d’un aller-retour à l’hotel ou à leur domicile pour certains de Artistes ou des membres de l’organisation que les « vraies » choses étaient lancées.  En prélude au spectacle proprement, les spectateurs ont pu savourer les récents spots vidéo de kamerhiphop (avec le soutien de Hope media) et les nouveaux clips de C-Minaire, Amina et bien d’autres….


Sur le seuil de 20h, les hostilités sont lancées. Le spectacle sera à guichets fermés. Visley Oyié, présentateur du soir introduit 2Getherness groupe de gospel qui fascine le public avec des ballades soul /gospel accompagnées au piano acoustique.  La très sexy 20cent prend le relais pour une séquence rap au féminin aux couleurs de la capitale économique. Le public en redemande ! A sa suite, le X Thriller P, toujours aussi impressionnants, vont une fois de plus faire montre de leur grand talent dans le domaine de la danse hip hop.  Place ensuite à la « Lady » Adomine, l’autre « hot » girl de Dla. Punch lines, grosse prod avec un zeste de féminité. C’est magique… L’une des attractions certaine de cette première du Kamer Hip-Hop Show a été la prestation très attendue de la jeune garde du label Red Zone. C’est une foule en délire qui accueille la « torpille » de la rue manguiers, Kreezry et ensuite Palesto, la valeur montante reggae/ragga désormais basé à Douala. Entre rimes acéreés, égotrip et  ballades langoureuses, la jeune garde de Red Zone a certainement confirmée tout le bien qu’on pense de la relève Hip hop au kamer.





Allez, place au dernier virage ! Les « grands frères » prennent la parole pour communier avec le public et marquer leur soutien à l’initiative de kamerhiphop. D’abord Sultan Oshiminh, puis Bashiru sont tour à tour sur la scène du CCF. Et voici les Kit Kat Girls, plus glamour et sexy que jamais. Choré d’intro sensuelle sur l’instru du titre « One blood » de « The game », ensuite interprétés les titres « Run » et « Magic ». Le public est en extase. Et que dire de l’entrée originale de Duc Z qui est apparu derrière le public. Toujours aussi juste dans ses notes et soft dans son flow, le « King du R’nB kamer », comme il se fait désormais appelé a assuré comme d’habitude. Entre le titre très évocateur « freedom » et les rythmes reaggaeton très enlevés, le public a pu une fois de plus saluer la maestria du chanteur de Dla signé chez Big Boss Entertainment. Et voici le « Sir »… celui-ci s’appelle « Nostra » ! Rien qu’a l’évocation de son nom, c’est le délire total. La foule n’a pas oublié sa prestation avec les « Géomètres » et sait qu’il va y avoir de du rap « très technique ». Normal, on dit de lui qu’il maîtrise le « flow » et la « technique ». Le « géomètre » n’aura pas besoin de 5 minutes pour séduire définitivement le public de yaoundé. Son calme intriguant et sa vibe déroutante font le reste.


Les Kamer Hip-Hop Show, première édition au CCF de yaoundé s’achève. Le public savoure encore le magnifique vidéogramme du titre « reveillez-vous » du groupe C-Minaire diffusé en fermeture de rideau. Une fine pluie, assurément en guise de bénédiction, raccompagne les spectateurs qui ont nombreux fait le déplacement au CCf de yaoundé. Vivement le samedi 19 décembre 2009 au CCf de yaoundé pour la seconde édition.

Leave a Response