hello@kamermoov.com
dimanche, novembre 27, 2022
News

Fête de la musique : Lady B enflamme le public de Garoua

Après Douala le 3 juin dernier, c’était au tour de Garoua le 19 juin, de goutter aussi au verbe amer et de se frotter au rap costaud de la reine du hip hop africain : Lady B.


Annoncée dans la métropole régionale du Nord à l’occasion de la fête de la musique organisé par l’Alliance franco-camerounaise (du 18 au 19 juin), Laby a offert au public un spectacle de haute facture.


Tout commence à 18h avec les avants premiers assurés par les artistes locaux Mac Yobo et le Collectif Sahel Hip Hop. Par la suite, l’autre tête d’affiche du jour l’humoriste Massa Yakop se chargera de régaler le public durant plus d’une trentaine de minutes avec ses histoires drôles et ses intrigues d’un autre genre. Et c’est toute l’assistance qui se tordait de rire à chacune de ses déclarations. Mais à 19h30, l’on a dû interrompre les festivités afin de permettre au public de vivre en direct la rencontre Cameroun-Danemark retransmise sur écran géant pour la circonstance.


Le show reprendra tout juste après, à 21h30, le public étant resté malgré la défaite des lions indomptables.  Pour certains tels que Jacques T, c’était une occasion en or à en point louper car « Lady B en spectacle à Garoua ce n’est pas tous les jours ».


Et lorsque le mc de la soirée annonce enfin la reine du jour, c’est tout de blanc vêtu que celle-ci fait son entrée sur la scène dont le décors n’était composé que d’un fauteuil, de quelques oreillés avec en fond de scène une toile blanche qui laissait le loisir au spectateur d’apprécier  l’ombre d’une danseuse dont les formes et la finesse n’ont pas manqué de faire saliver quelques mâles présents. Dans ce décor original et intimiste, le public a pu apprécier l’artiste non sous son visage de rappeuse mais plutôt sous une autre facette, celle de slameuse. Dans une ambiance musicale à mi chemin entre jazz, slam ou encore rap acoustique, elle a présenté au public des titres extraits de son dernier album slam « Another part of me ». A travers des chansons telles que Amoundjé, Espoir, It’s just another part of me ou encore je suis… la fille béti va plonger les fans dans son univers où les mots fusaient du plus profond de son âme, claquaient et valorisant au passage le slam.


Lors de la deuxième partie de son show Lady B appuyé de son backcoeur Aristi B, va pour ce dernier round enflammer définitivement le public car c’est la rappeuse hardcore  et technique, « la show woman » reine du rap africain qui  durant près d’une heure va tenir en haleine un public définitivement conquis par son style. Et c’est sans surprise que de nombreux titres de ses deux précédents albums (ma colère et la fille béti. Ndlr) seront repris en cœur par les jeunes.


Il est 23h30 heures lorsque de sa voix imposante, Ebah Essongue Shabba, communicateur de l’Alliance rejoint la rappeuse sur scène pour remercier le public et surtout affirmé la volonté de l’Alliance française de Garoua et de son partenaire kamerhiphop.com  de soutenir le hip hop camerounais. La fête fut belle, vivement rendez-vous en juillet cette fois ci à l’occasion de Vacances Rap Show 4 toujours à l’Alliance.

Leave a Response