hello@kamermoov.com
vendredi, décembre 9, 2022
News

AK Sang Grave « the Real come back »

19H30, salle des fêtes de l’Hôtel Deido Plage, ce vendredi 23 Juillet 2010. L’endroit se remplit progressivement, malgré le ciel couvert et la pluie battante, à l’extérieur. La présentation du spectacle est assurée par  Aimé Moukoko et M.A.X., deux étoiles montantes de l’animation radio de la capitale économique. La scène s’ouvre sur Black Napoleon qui représente Bonamoussadi, Shalom, qui, loin de son style vestimentaire hardcore a fait du gospel, Franco, qui dans un freestyle vient nous parler  des filles d’aujourd’hui, suivi par  Thumeur qui fait du rap hardcore « Juste pour initiés ». Jo, le groupe  Alcin,( les poulains d’Eboo), La Meuf, Energie, Coffee Shop& Kasha, Viny Dancam, Jenny Flore, Never Die et  Juddah sont également de la partie, tout comme  Les Quatre Salopards, le groupe révélation de la soirée, censuré dans les radios de Douala pour leurs textes percutants.

23H30, Ak Sang Grave fait son entrée sur scène avec une foule en totale effervescence. Le show commence par des remerciements adressés aux fans pour leur soutien, enchaine avec une historique de leur parcours musical, de ses débuts, en 1997 (Fait quoi Fait Quoi, On Se Rapproche De La Réalité) ; ses succès de 2006 (La Go Du Ghetto ; Come Again) et en exclusivité, quelques extraits de leur futur album :  Est-ce Que Vous êtes Chauds, La Théorie De La Basket Trouée, Célébrité est une Pute, Ne le tue pas, (en featuring avec Edel Koula)  et Ak Sang Grave Is Back. Le groupe rend également un hommage à tous les artistes présents lors du concert  (Boudor, Sultan Oshimin, Otu Balla Jah, Jay N, Eben, C Minaire, DJ Panebo, Shy Fx, Tony Nobody, Valsero…), les faisant participer à tour de rôle à leur chanson Chap Chap et conclut avec le titre dédié à leurs Girlfriend, l’émouvant  T’étais là, en featuring avec un étonnant Dj Panebo, qui pour l’occasion s’est reconverti en chanteur…

AK SANG GRAVE

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas assisté à une scène aussi riche en émotions, d’autant plus que les conditions climatiques n’étaient pas favorables à la réussite de cet événement. J’ai été étonné de voir autant de monde malgré tout ça… » Déclare Achille Djoumessi, A.K.A Ach4Life. Il se dit très satisfait de la prestation d’Ak Sang Grave et de la réponse plus que positive du public, qui est invité à continuer d’encourager le mouvement Hip Hop camerounais, à travers la participation massive à ses multiples manifestations.  

Leave a Response