hello@kamermoov.com
samedi, novembre 26, 2022
News

Tony Nobody : « love, peace, respect » dans les bacs

Dans les bacs depuis le 20 juillet 2010 « love, peace, respect » est un album de 18 titres qui a été réalisé avec la collaboration et la contribution des X Maleya, Bobby Shamahn, Miles, Babou, Adah, Sidney, Suprême de la Confrérie, Black la rue, 20 cent, Terry P, Mervey, DJ Sunshine et DJ Panebo. Produit sous le label Blaxity « la cité de l’art », cet opus est le fruit de beaucoup de travail. « Sous la direction de DJ Réné Cool et Frenky Mood, Nobody projette l’enregistrement de son premier album. Au bout de 5 ans de travail, il fera enregistrer pas moins d’une fois un album qui ne verra jamais le jour. La compile Mboa par Tony avec la crème du hip hop de Douala : Big Bzy, Lemir Vana, Sir Nostra, Fulaw… ne verra également pas le jour. Des compiles sont jetés dans les oubliettes… » Pouvait on lire dans son dossier de presse.


Premier album de Tony Nobody « love, peace, respect », est une œuvre dans la quelle il aborde des thèmes variés tels que l’amour, la trahison, l’exode, les conflits sociaux, l’espoir. Du rap hardcore, rap fusion, crunk, ragga, reggae, soul, dancehall sont autant de genres qui s’entrechoquent sur l’œuvre de qui c’est qui fait le show.


Philosophie de l’album


Fondamentalement, l’africain est un être respectueux, hospitalier, affable et généreux mais il se trouve que ces valeurs ont pris le large laissant place à des comportements plutôt négatif. C’est au vu de la disparition de ces valeurs essentielles que Nobody essaye d’attirer les attentions en prônant l’unité qui est basé sur un amour désintéressé. Respect, amour et paix sont ces thèmes primordiaux parce que c’est primordial dans la vie, selon lui de connaitre ses limites et donner aux uns et aux autres forcements, une harmonie qui ne peut aboutir car une fois réunis, la paix n’est que la dérive de ce qui précède et de tout ça, on en déduira que du respect.


Bio express


Père de 3 charmants gamins (Jeff, Ruben et Anouchka), Tony Nobody partage sa vie avec Jacky sa ravissante femme. Fils unique, Tonyé Paul marcel est né à new Bell, quartier show de douala. Après son bac, il préfère une carrière d’artiste aux amphis surpeuplés. Depuis Nobody s’est imposé dans le paysage du hip hop kamer avec des émissions radios (Bled city sur Nostalgie), TV (Mboa sur canal2), des événements (Sprite Hip Hop Festival, Mboa Hip Hop Awards). Membre fondateur du Bantou Pôsi, (avec son cousin Feros) « Guichi K et Diblai D devenu Final D nous a rejoint » dit-il. Groupe avec le quel il a fait la première partie du groupe kassav, wes Madiko, Meiway, tête brulée, Positive Black Soul… il quitte le Bantou Pôsi en 1998. « C’était en février 1998 aux sorties d’un concert avec le groupe Kassav, je quitte le groupe à cause d’un malentendu avec le manager du groupe de l’heure Théo MBouma Bissai. La même année, j’intègre le label So Sound » se souvient il.


« Peace, Love, Respect », disponible dans tous les réseaux de distribution qui se respectent. Achetez les CDS originaux.

Leave a Response