hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
News

La nuit du hiphop à Garoua : succès total !

Samedi 23 octobre dernier l’Alliance franco-camerounaise de Garoua a vibré au rythme du hiphop à l’occasion de la Nuit Du HipHop Cameroun-Tchad, un spectacle co organisé par l’Alliance et l’association 2H. Une fois n’étant pas coutume, la mobilisation a été générale pour la réussite de ce rendez-vous qui devait aussi être l’occasion de sceller l’amitié entre hip hipppeurs camerounais et tchadiens. En marge du spectacle, la ville a été décorée par des affiches aux couleurs de l’évènement et une promo de proximité a été menée en direction du public. Kamerhiphop.com fidèle à sa politique de soutien aux initiatives culturelles, a d’ailleurs relayée l’information auprès de ses internautes.


La playliste du spectacle était composé de :


Cameroun: Sahel Hip Hop Crew – US – Serum – A10


Tchad: Sahélo – Big Jhon – DRD – Ikor


Danse: Les Tranchants


Et le jour J, dès 16h le décor était déjà planté à l’Alliance, l’on attendait que le public. Celui commencera à arriver timidement à partir de 17h, de quoi inquiéter le comité d’organisation vue que  le spectacle était prévu pour commencer à 18h.


A 18h30, le maître des cérémonies, Ebah Essongue Shabba, fait son entrée dans un théâtre de verdure  archi comble, et donne le la de la soirée en annonçant la playliste et en excitant le public impatient de voir dans l’arène ces gladiators du microphone.


DRD, Big Jhon et Ikor ouvriront le bal pour le Tchad suivi d’A10, Salam, Serum et du groupe de danse les Tranchants pour le compte du Cameroun. Dans une ambiance de fête sans pareil, les quelques 400 jeunes présents auront une pensé commune avec les artistes pour les rappeurs Kamikaz (Cameroun) et Aimé Love (Tchad) qui n’ont malheureusement pas pu être de la fête du fait de certains démêlés avec la justice.


Sahel HipHop Crew (djabbar et kadidja) viendront enflammer à leur tour le public comme le feront également après eux d’autres jeunes loups aux dents longues à l’exemple de Underground Sauvage et Virus. Le public a eu droit également à une surprise notamment l’exécution sur scène du morceau slam intitulé hommage, par Ebah essongue en feat avec Princesse Kadidja.


Notons la présence parmi le public de Brown (devenu Salif et en service à Crtv Garoua aujourd’hui), l’un des premier enfants du hiphop nordique et qui fut parmi les premiers mc’s à faire du rap au Nord en 1995. Il est presque 21heures lorsque le show prend fin, mais le public en redemandait encore. Il faut noter aussi que durant cette soirée aucun incident n’a été enregistré, de quoi rassuré le directeur de l’Alliance quant à la discipline du public jeune de la ville de Garoua.


Rendez-vous a été pris en décembre pour le festival Woïla HipHop qui se déroulera du 9 au 12 décembre prochain à Garoua.


Le comité d’organisation adresse ses remerciements à tous les partenaires: Yité Music Entertaiment, Alliance française de Garoua, Association 2H Records, Kamerhiphop.com

Leave a Response