hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
News

Krotal 21 – 1ère partie : 21 ans et toujours présent

Véritable génie de la musique et image de proue au sein de la scène culturelle au Cameroun, Krotal, musicien, ingénieur de son, auteur-compositeur, interprète et producteur a lancé les célébrations marquantes de ses 21 années de présence sur scène, le 11 novembre 2010. Considéré comme être de ceux là qui tiennent le flambeau du hip-hop camerounais afin d’éclairer les consciences et faire évoluer les mentalités, Krotal a également prévu présenter au public son nouvel album de 20 titres et intitulé « La BO de nos life ». Album qui se veut être une véritable osmose entre le rap et les musiques du pays.


Pour ces 21 ans, Krotal avec le soutien de l’Association pour le Management des Musiques Urbaines (AMURA), a programmé deux shows inédits pour les 11 et 12 novembre 2010 à Yaoundé au cours desquels son riche parcours sera relaté au fil d’un voyage musical.


C’est ainsi qu’en ce premier jour de fête et dès 10 heures, Krotal et son équipe sont arrivés au Centre Culturel Français de Yaoundé où devra avoir lieu en soirée, sa conférence de presse et son premier spectacle. Une heure plus tard, les derniers réglages sont lancés. Krotal est confiant car d’après lui, tout se passe bien. Panie, manager de Krotal veille au grain. Entre coups de fils et diverses tâches à accomplir, elle est au four et au moulin. Approché, Panie nous confiera qu’elle se rend compte qu’il existe une véritable famille au sein du hip-hop camerounais. Car au regard des appuis multiformes et de la compréhension de nombreuses personnes, chacun y met du sien et les préparatifs avancent bien. Etant à sa première expérience dans l’organisation d’un évènement à Yaoundé, Panie a également affirmé être ravi de la forte mobilisation de la grande famille des médias.


Deux heures se sont écoulés depuis l’arrivée de Krotal et son équipe sur le site du Centre Culturel Français de Yaoundé et les artistes invités commences à arriver. Sultan Oshimhin après son passage à la balance affirme que tout se passe bien et espère que ses fans se mobiliseront pour l’accompagner sur scène lors de ces festivités et déguster au passage du bon son. Le Slameur Ebène, qui fera la première partie de Krotal dira quant à lui qu’il est très honoré de l’invitation de celui-là qui est un grand frère pour lui et qui le soutien depuis fort longtemps. Et pour son passage sur scène, Ebène annonce une véritable invasion slam spéciale à découvrir.


Conférence de Presse : Les artistes et la presse se mobilisent pour soutenir Krotal


Témoins de l’histoire, compagnons de route, amis, communicateurs, artistes… Ils ont été nombreux a s’être déplacer pour raconter, présenter et redécouvrir l’histoire de Krotal aux environs de 18 h 30 lors de la conférence de presse. Autour du « Reptile » à succès, il y’avait comme panélistes : Alain Dexter, Ro-Black, Dania Ebongue, Lino Charly, Panie, Dj Bilik, Luis Tsoungui et l’artiste congolais Fredy Massamba. Dans le public on remarquera entre autres Boudor, Big Bzy, Koppo, Sultan Oshimhin, Ak Sang Grave, Ebène, Hans Mbong, Dar X ; tous mobilisés car acteurs sur la bande originale de la vie de l’artiste à succès Krotal (ex-Polo) dont le parcours artistique n’a pas toujours été un long fleuve tranquille.


Krotal, d’entrée de jeu a chaleureusement remercié le public et les médias présents et a fait savoir que son nouvel album demeure dans la continuité de son premier album « Vert – Rouge – Jaune » et a la particularité d’être entièrement acoustique et ouvert à l’international. Entre éloges envers l’artiste, histoires amusantes et émouvantes, on retiendra des panélistes, des extraits de leurs différentes interventions. Alain Dexter : « C’est un artiste pétri d’une vision camerounaise et très particulière du rap et qui se bat pour défendre celle-ci »,  Dj Bilik : « Je le découvre en 1992 au Safari et en 1993 sur scène avec son groupe. C’est quelqu’un qui a du vécu et qui est un artiste engagé. Je demande au public de croire et de considérer l’œuvre de l’homme », Panie : « J’espère que durant ces célébrations, tout le monde pourra profiter à fond de l’artiste et de l’homme », Lino : « C’est l’un des artistes hip-hop qui élève très haut les couleurs du Cameroun à l’international », Luis Tsoungui : « Je suis fier du professionnel qu’est devenu Krotal aujourd’hui », Fredy Massamba : « En tant qu’ami de longue date de Krotal, je suis content d’être là pour le soutenir ».


A propos de Fredy Massamba, c’est un artiste congolais pétri de talents et vivant en Belgique. Considéré comme une véritable star internationale, celui a fait le déplacement de Yaoundé pour soutenir Krotal et apporter sa pierre à la réussite de l’évènement.


La conférence de presse a été clôturé après une séance de questions – réponses. Ce fut un moment d’échanges au cours duquel, Krotal dira qu’en 21 ans, son plus grand regret est de faire le constat que l’art qu’il pratique avec ferveur et passion, est un combat de longue haleine qui ne s’arrêtera jamais. Et comme plus grande fierté, c’est de voir ce que lui et le mouvement hip-hop sont devenus aujourd’hui après tout le chemin parcouru.



Krotal en mode Rap Majeur pour qu’un nouveau jour s’élève


Il est environ 20 heures, lorsqu’Ebène monte sur scène dans le cadre de la première partie du spectacle. Visitant son répertoire, il servira au public présent, trois titres de son album. Ensuite, Krotal fait son entrée sous le regard d’un public en liesse. Accompagné par un orchestre et le groupe de danses X thriller P, toutes les chansons ont été joué « live ». Krotal, Meilleur artiste rap 2007 et Canal d’Or 2008 au Cameroun mais aussi invité en Afrique du Sud lors de la Coupe du Monde 2010 aux côtés de Kelly Rowland, a présenté une prestation qui a fait preuve d’une maturité impressionnante, d’une maîtrise exemplaire de la scène et de son public mais aussi d’une qualité impeccable des chansons. Ainsi, quelques titres à succès comme « Jamais » ou « Vert – Rouge – Jaune » ont été joué, mais aussi en exclusivité des chansons de son nouvel album ; dont une reprise du célèbre titre « Akié » du regretté Prince Nico Mbarga. Sultan Oshimihn et Fredy Massamba ont accompagné Krotal sur quelques titres durant le spectacle et ont également interprété quelques unes de leurs propres chansons. L’on aura aussi remarqué la présence de Dar-X et Funkiss sur scène à travers quelques collaborations avec Krotal.

Leave a Response