hello@kamermoov.com
vendredi, décembre 2, 2022
News

Krotal 21 – 2e partie : Une très belle célébration populaire

La deuxième partie des célébrations du « Krotal 21 » qui avait également pour objectif de présenter au public le nouvel album de l’artiste Krotal a été programmé ce 12 novembre 2010 au Mi-Sahel (Elig Essono – Yaoundé) dès 19 heures à travers un spectacle.


Comme à l’accoutumé, la dynamique équipe d’AMURA s’est déployé sur le site des festivités pour non seulement coordonner mais aussi activement participer aux diverses préparations. Fredy Massamba, invité spécial de Krotal n’a pas hésité à mettre sa main à la pâte. 15 heures et environ 20 minutes, le décor est planté et les répétitions d’avant spectacle s’ouvrent avec le passage de Dj Bilik accompagné par le groupe Sumanja.


L’équipe de Kamerhiphop.com, partenaire privilégié du « Krotal 21 » et déployé sur le lieu du spectacle a recueilli les impressions des uns et des autres ; comme un bilan de mi-parcours. Pour Liliane (AMURA) : « C’est avant tout une fête pour laquelle Krotal a tenu à réunir ses amis. Cet évènement qui se prépare depuis plus d’un an ne connait pas malheureusement le soutien de tous les sponsors souhaités. Néanmoins, nous remercions la société PILCAM d’avoir accepté de nous accompagner tout au long de ces festivités ». Boudor quant à lui affirme que : « Jusqu’ici l’ambiance est conviviale voir familiale mais pas assez populaire. La raison peut s’expliquer par le fait que c’est la famille hip-hop qui s’est tout d’abord mobilisé pour célébrer les 21 ans de Krotal. Précisons aussi que cette fête est autant la notre que la sienne, car c’est aussi les célébrations de l’effort de toutes ces générations d’artistes qui se sont succédés sur les scènes hip-hop depuis 21 ans ; d’où le concept de fête familiale et publique. » Mario et Flavien du groupe X Thriller P : « Cela fait deux semaines et demi qu’on prépare cet évènement. Suite à divers changements au niveau de la programmation, on a dû improviser à presque 75% sur scène. Donc il s’agissait aussi pour nous de relever un nouveau défi, celui qui était de montrer notre professionnalisme et notre capacité à s’adapter en toute situation. Le fait que nous sommes ensemble depuis un bon bout de temps, nous a permis de développer de nombreux automatisme. Ainsi, sur scène on prévoit s’amuser en se donnant à fond afin que l’artiste, le public et nous même soyons contents. »



Il est presque 20 heures et 30 minutes, alors que la salle de spectacle du Restaurant-cabaret le Mi–Sahel est pleine à craquer. La foule nombreuse ayant fait le déplacement, assiste à l’ouverture de la scène par la prestation de Dj Bilik accompagné par Sumanja. Krotal par la suite fait son entrée sous les acclamations du public et comme la veille au Centre Culturel Français de Yaoundé, est accompagné d’un orchestre. Ainsi débute la présentation de la bande originale de nos vies (BO de nos life), titre de son nouvel album. Le premier passage de Krotal est suivi de la prestation de Big Bzy appuyé par Sanzy Viany. Krotal reviendra pour son second passage, puis laissera place à Fredy Massamba. Artiste congolais de la diaspora, Fredy,  auteur d’un nouvel album « Ethnology » a proposé au public présent, un merveilleux mélange de mélodies issues de la forêt équatoriale soutenue par sa voix puissante et envoutante. De retour sur scène, Krotal vient avec un message de positivisme car malgré les diverses frustrations et déceptions, il existe toujours une lueur d’espoir. Boudor accompagné de Moustapha (Sissonghos Mc’s) puis Sultan Oshimihn, à la suite d’un autre passage de Krotal, viendront à leur tour mettre le feu sur scène avec la collaboration d’un public très réceptif. De l’émotion et du bon beat de dj, aux dénonciations d’un « système » qui peut et doit faire mieux pour les populations, étaient au rendez vous. Krotal reviendra sur scène une dernière fois aux côtés de Dar-X et Funkiss puis de Fredy Massamba pour clôturer de façon spectaculaire ces célébrations ses 21 ans de présence sur scène.



Ainsi, s’est achevé deux jours ponctués notamment par une conférence de presse et deux fabuleux spectacles. La famille hip-hop fortement mobilisée aux côtés des médias ont contribué à la réussite de cet évènement qui a bénéficié d’une organisation presque parfaite. L’émotion se dessinait encore sur le visage des spectateurs, une demi-heure après la fin du show au Mi-Sahel. Après avoir présenté avec succès la bande originale de nos vies, il est clair que pour Krotal et pour plus d’un, un nouveau jour se lève.

Leave a Response