hello@kamermoov.com
jeudi, décembre 1, 2022
News

Culeurs Urbaines 2010 : Une mobilisation artistique sans précedent

Les lampions se sont éteints dimanche, 12 décembre 2010 au Camp Aes Sonel d’Essos mettant ainsi fin à 5 jours d’activités denses et divers réalisés dans le cadre du Festival Couleurs Urbaines.


Pour sa 4ème édition, le Festival Couleurs Urbaines servait de cadre à la célébration des 20 ans de développement de la scène urbaine au Cameroun. Et comme un seul homme c’est à travers une forte mobilisation que les artistes issues des différentes composantes de la scène urbaine, ont honorée de leur présence et ont activement participé à ce rendez-vous annuel.


Le Slam, la danse, le BMX, le Street Wear, le Rap, les expositions photos souvenirs, les ateliers de réflexion… Le Comité d’Organisation de la  4ème édition du Festival Couleurs Urbaines a réussi son pari en bravant des difficultés titanesques pour mobiliser le public et offrir un spectacle de qualité.


Le Festival Couleurs Urbaines 2010, c’était plus de 250 artistes venus des quatre coins du pays et représentant toutes ces générations d’acteurs et artisans de la scène urbaine camerounaise. C’est aussi des noms, des jeunes et des anciens, qui ont contribué à la réussite de cet évènement : Bashiru, Boudor, Hendrix Bilé, Joe Patenzo, Phatal, Laphraz Slam, Gab’Un, Stone, Taphis, Sultan Oshimhin, Julio, Krotal, Lady B, Juddah, Julio, C-minaire, MH, Urban Ladies, Dj Bilik, Ak Sang Grave, Oliviera, Duc Z, Idrissou, Habib, Tony Méfé, Prosby, Mastah Suprem, Xtrem Fusion, Alberto les Clés, K. Talla, Sandrine Ciego, Viney Danecam, Papydiss, Thierry Olemba, Dj Shy f’X, Hans Mbong, 5thez, Pol’ Anrhy, Aalcyne, Nectal, Idole Kpu, Cast-P, Big Magt, Achille Djoumsié, ykuru Nnam, Ivee, Dos Legar, CFA, Rage 2Z vil, Palesto, One Love, Valséro, Nhunkuma, Sumanja, Koppo, Ak Sang Grave, X thriller P… Couleurs Urbaines 2010, c’était un sponsor majeur, Sprite.


Au terme de cette édition, il s’est dégagé beaucoup de propositions constructives pour l’édification d’une scène urbaine saine et forte mais aussi l’on a eu l’occasion de voir la capacité de mobilisation des artistes autour du combat de la préservation d’un concept qui leur est cher.


Le rendez-vous est dores et déjà pris pour l’année prochaine avec beaucoup de surprises positives et des innovations en perspectives afin d’améliorer et de mieux valoriser les artistes de la scène urbaine.

Leave a Response