hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
News

Kamerhiphop Show 7 : Les Ladies ont assuré le show !

Toujours fidèle au rendez-vous, c’est avec un public euphorique que s’est tenu la 7ème édition des kamerhiphop show. Pour cette session, il était question autour de la thématique « spécial ladies », de valoriser les femmes et leurs talents; elles, actrices très présentes sur la scène urbaine au Cameroun.


Sur le plateau, un casting de charme. Des « ladies » réunies sur un plateau prestigieux, pour  faire découvrir au public, un hip-hop au féminin qui nage entre originalité, talent et glamour.


En première partie des kamerhiphop show 7, l’on a tout d’abord présenté brièvement les temps forts de l’édition précédente qui célébrait sa première année d’existence, à travers une projection vidéo sur grand écran. Ceci s’est avéré être un tremplin efficace pour l’ouverture de la cérémonie du jour.


Pour la partie slam programmée à l’ouverture du spectacle, Black Spirit a su trouver les strophes justes pour égayer l’auditoire présent. Sur des rimes transportant des messages forts, s’est accompagnée d’une délicate mélodie qu’elle a su mettre tout le monde d’accord. Mahoussi pour son passage sur scène, s’est faite accompagnée par tout un orchestre pour soutenir une prestation 100% live. Sous le regard bienveillant d’un fan club tout particulier, c’est avec une voix ravageuse qu’elle a initié une merveilleuse balade entre chant et rap autour d’une ambiance quelque peu soul.  Venues tout droit de la capitale économique Douala, le rap camerounais, elles ne l’ont pas kidnappé, mais pour leurs talents, le public les a immédiatement adoptés ; les Urban Ladies, en mode tsunami étaient dans la place. Collectif mis sur pied sur le concours d’Achille Djoumsie, promoteur de la structure Ach4life, Urban Ladies est composé de Neverdie, Nickdell, Amina, Adomine et 20 cent. Malheureusement, cette dernière n’a pas pu faire le déplacement de Yaoundé. Néanmoins, le spectacle produit par ces dames fut intense en punchlines sur des sons lourds comme le public les aime. Les habitués du rap féminin au rabais ont été véritablement surpris par la performance de cette invasion de « Ladies » qui pour l’occasion présentaient quelques titres de leur toute nouvelle compilation qui est la première de l’histoire au sein de la scène hip-hop au Cameroun. Du haut de leurs talons hauts, le groupe de danse Blume entre les looks de gentilles secrétaires et celui de dames bantous survoltés, c’est  sur des chorégraphies endiablés et saccadés qu’elles ont enflammé la scène. 



Witch Force pour le défilé de mode a agrémenté la soirée par la présentation d’une collection de vêtements très adulée par le public. Car au regard des modèles présentés, chaque pièce faisait office d’œuvre d’art. De même qu’au-delà du fait que chacune d’elles a été minutieusement confectionnées à la main, elles alliaient originalités et qualités. Pour clôturer le spectacle, trois voix suaves portées par les membres du groupe Kit Kat Girls ont bercé le public sous des musiques envoutantes. Sous des airs angéliques, elles ont délicatement séduit et emporté les mélomanes dans leur merveilleux monde afin de leur faire découvrir un tout nouveau style qui intégrera désormais leur répertoire musical.



Ainsi s’est achevée la dernière édition de l’année 2010 des kamerhiphop show. Pendant plus de deux heures, les ladies ont pris les rênes du hip-hop local afin de partager des moments intenses d’émotions et de valoriser au mieux leurs talents. Le rendez vous est dores et déjà pris pour le mois de février 2011 ; afin de converger de nouveau vers ce pôle périodique de promotion des talents de la scène urbaine camerounaise.

Leave a Response