hello@kamermoov.com
dimanche, janvier 29, 2023
News

Princesse Briget « Le hiphop camerounais en 2010 a été plus révolutionnaire…

Représentante Europe de kamerhiphop, Princesse Briget fait le bilan du hiphop kamer et les perspectives pour 2011.
 
Observé de l’extérieur, pour moi le Hiphop camerounais a fait un pas de géant en 2010.


La preuve en est  que cette année de nombreux artistes  rappeurs, à l’instar d’Habib du Bled, Taphis Parol  qui ont sorti des albums dignes  du talent pur qui regorge la jeunesse musicale camerounaise.  Chapeau à tous ceux-là  qui on eut et qui auront  le courage de sortir de l’ombre, d’imposer leur style et de se frayer une place au soleil de par des sorties d’albums.  Nous savons tous, il n’est pas facile de se trouver un producteur au Cameroun et  nulle part d’ailleurs mais le fait que  la plupart des artistes  s’autoproduisent  afin de pouvoir exposer leur talent montre qu’il existe une réelle volonté d’avancer   par conséquent on aperçoit déjà  une image positive  du Hiphop de demain. Le hiphop camerounais en 2010 a été plus révolutionnaire que dans les années précédentes.


Dans les années à venir, il sera au centre de toute la curiosité quand on parlera de musique au Cameroun. Révolutionnaire  parce que de nos jours beaucoup de passionnes de Hiphop et  musique en général, on trouve le courage grâce aux différents mouvements hiphop au Cameroun et en Afrique de dire par exemple à Papa et maman ‘’ je fais la musique et  par-dessus tout le hiphop’ ’.
 Il n’est plus question de se cacher, d’avoir honte ou  de dire que le Hiphop est un mouvement qui vient d’ailleurs, pour moi la musique n’a pas d’origine, ni de pays, la musique est universelle, la petite touche que chacun y rajoute est ce qui la rend unique et  propre à chaque personne, culture ou pays.
 
Les scènes…
En ce qui concerne  les scènes, je dirai tout simplement qu’elles sont des éléments de l’évolution et de la révolution du Hiphop camerounais. Le public est de plus en plus intéressé et  répond  présent plus souvent dans les concerts et les medias aussi commencent à se prêter au jeu.


Le contenu, c’est –à- dire  l’organisation des scènes, elle aussi a pris un sacré coup de jeune et de neuf, je me rappelle les premiers kamerhiphop show, c’est rien comparé à ce qu’on a aujourd’hui, et en ce moment le Mboa Hiphop Awards avait pas encore vu le jour ,seulement à travers les photos et les vidéos ,on peut noter l’évolution.  Alors chapeau à tous les piliers du Hiphop Camerounais a tous ceux qui participent à l’évolution de la musique  au Cameroun.
 
L’étranger
A l’étranger cette année, nous avons aussi des sorties d’albums et  la plupart des acteurs du hiphop camerounais à l’étranger ne rêve que d’une chose, c’est de présenter leur produit au Cameroun et d’être en contact avec le public camerounais.
A l’exemple des grand-frères comme Pit Baccardi qui ne manque jamais de revenir sur la terre mère, prendre des nouvelles et aussi partager  ce qui vient d’ailleurs.
 
Bonne année
Je souhaite  bon courage à tous les  passionnés de musique Hiphop et de musique en général.


Je vous présente les vœux de bonheur, de prospérité en cette nouvelle année 2011
Gardons espoir ‘’le chemin est parsemé d’embuche mais la patience nous mèneras au bout du tunnel’’.


NB : Et un petit Kongossa : les social networks de nos jours sont le meilleur moyen selon des études  de faire sa promotion en tant qu’artistes alors les gars profitons et avançons avec le monde.


Peace and love

Leave a Response