hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
News

Stypak Samo a presté au EL Patchenko le 16 Août dernier dans le cadre de sa tournée dédicace

L’artiste Stypak Samo était en spectacle jeudi 16 Août 2012 au cabaret El Patchenko à Yaoundé. C’était dans le cadre de sa tournée dédicace qui a commencé le 10 Août à Douala et s’achève 25 Août.


Révélation de l’année 2011, lors de la traditionnelle cérémonie des Canal d’Or, Stypak Samo manie à merveille le chant à la langue Batoufam. A chacune de ses exclamations, c’est une brèche qui s’ouvre pour un magnifique voyage à travers les montagnes de l’Ouest. Et ses intonations aigües, laisse place à la romantique verdure des Grassfields. De puis plus d’un an déjà, le Cameroun tout entier savoure sa musique, en l’occurrence le fameux titre «  Shi Me Mi ». Les comparaisons ne cessent de pleuvoir pour lui prêter des ressemblances avec un aîné, Wes Madiko. Il est vrai que ses tenues africaines accompagnent autant la beauté de sa voix à chacune de ses prestations.


Les récompenses ne cessent d’auréoler le jeune premier qui a entamé une tournée dédicace nationale le 10 Août. Celle-ci le conduisait ce jeudi, 16 août 2012 au cabaret El Patchinko de Yaoundé.
Une soirée qui présentait un parterre intéressants d’artistes invités, tous aussi jeunes et anciens. La première partie du spectacle en mettait plusieurs à l’affiche, dont Eric DASSE, qui évolue dans un style folklorique,  très dansant et un peu World ; ensuite, Koppo qui a fait revivre l’été de son album « Si tu vois ma gô », un peu façon remix ; mais également la sulfureuse voix du Makossa, Nono Flavie, qui dit « ravi de venir soutenir le jeune STYPAK car il a beaucoup de talent » et être « sur des projets ».
C’est ainsi que, Stypak Samo dont la tournée est sous le haut-Patronage du Chef Supérieur Batoufam, fit son entrée sur scène, sous les ovations du nombreux public, jeune et adulte venus pour l’occasion. L’homme de petite taille, de sa voix pleine de couleur, rythmé par un orchestre aussi talentueux, hissa le flambeau du succès retentissant du début de sa carrière, en serpentant les cœurs par les sonorités et messages de bonheur, de vie, de joie qu’il transmet délicatement au fond de ses textes en dialecte.


La soirée qui débuta vers 22h 30 s’acheva finalement aux environs de 2h du matin, après une prestation haute en émotion de la perle vocale de la World, made in Cameroun. Le spectacle se posait en introduction à la tournée dédicace qui se poursuivra dans les jours à venir à travers quelques villes du pays.


Prince de Bangoua

Leave a Response