hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
News

Flavour vient d’échanger avec la presse

Flavour  garantie un spectacle inoubliable au public de Yaoundé.
L’auteur de Ashawo, Shake et Ada Ada vient de quitter le palais polyvalent des sports de Warda pour son hôtel; le chanteur de charme y rencontrait les hommes des médias pour un bref échange sur sa prestation de demain 31 Août sur invitation spéciale de la marque de whisky J&B dans le cadre de l’évènement Stay In The Jam.


Assisté du Promoteur de C.Y. Enter10ment Chinois Yangeu, de son manager Eustache et du Chargé du développement de la marque Charly Azanfack, le nigérian ne cachait pas son plaisir de se produire en terre camerounaise, surtout qu’il est dans la logique de « la promotion de la musique africaine ».


Flavour revient ainsi de sa première prestation à Douala devant près de 15 000 fans endiablés, qui se sont délectés sans modération de ses mélodies et coups de reins tranchants. Il confiera au passage avoir été séduit par l’originalité du jeune artiste de l’heure, Stanley Enow (en première partie) dont l’ingéniosité du titre Hein Père promet de meilleurs lendemains pour ce dernier.


Cet originaire du Sud-ouest du Nigéria (Igbo) aura fait preuve de lucidité tout au long de la série questions-réponses et démontrera avec brio le phénomène cyclique dont est sujet le show-biz africain aujourd’hui ; pour lui, il est tout à fait normal qu’aujourd’hui d’autres rythmes l’emportent sur le Makossa ou encore le Ndombolo, non sans s’en inspirer d’ailleurs. L’homme se souvient alors des années où ces rythmes étouffaient toute l’Afrique anglophone et estime plutôt que si aujourd’hui la musique nigériane connait un succès planétaire, ce n’est que tout bénef pour l’Afrique entière.
A la question de savoir « Pourquoi Flavour ? », Chinois Yangeu et Eustache répondront qu’il faille  privilégier ce qui marche, peut importe la provenance ou l’appartenance. Si Flavour est choisi, c’est simplement parce que c’est l’artiste de l’heure et qu’il représente valablement le continent au-delà de ses frontières.


Demain Samedi 31 Août à 19h au Palais polyvalent des sports de Warda, il est fort à parier qu’il mettra du feu, surtout avec l’équipe des jeunes Lions de la musique camerounaise : Duc-Z, Da-Thrill, Stanley Enow, Prosby, Michael Kiessou, Numerica, King Kreol, Jovi, et Aladin.

Leave a Response