hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
News

Krisss devient Lady à la Case des Arts

C’était ce samedi, 19 octobre à la Case des Arts. Le tout premier spectacle de Krisss Lady a eu lieu.  Au prologue d’une carrière à ses débuts, la jeune artiste a fait son show hier dans la salle qui l’a vue naitre le récit de ce moment unique dans la suite.


La promotion du futur album faisait déjà saliver. Et celle du spectacle tant attendu revêtait des allures de grand début. Un public au rendez-vous, la famille, des fans, les amis, artistes et des nouveaux futurs fans. Tout le monde portait la curiosité insolente de voir la danseuse-chorégraphe, esquisser des notes de chant cette fois.
Une soirée dédicace qui nous programmait une liste assez exhaustive d’programmait une liste assez exhaustive d’artistes malgré les quelques absences du soir, on a eu droit au must. La Best of Cam School Dance avec les plus petits, apprentis de la danse sont venus montrer ce qu’ils savent faire. Puis, son éternel ami Océan fit un passage remarqué. Et après, la chorégraphe a bien évidemment été honorée de la prestation extra énergique de son crew Best of Cam. Ensuite, le show de Moustik le grand Karismatik humoriste de la nouvelle génération, qui monte et démontre à chaque sortie, l’étendue de la maîtrise de son art, et le public ne dira pas le contraire car ils auraient pu rentrer avec leur côte entre les mains. C’est là qu’il fallait aussi apprécier la présence de la gracieuse Chrysler, pour nous chanter un son sensuel et amoureux ! On a eu également droit à la prestation non moins relevée de Dulu ; Princesse Zalan d’une voix légère nous emportait dans son univers. L’énergie fracassante de Hand Mignon, sans son compère du Mbalè Mbalè, est venue apporter un bol de Hemlè à cette riche soirée. Avant l’apparition de la vedette, une petite séquence ciné, avec la projection d’un documentaire sur son parcours, sa vie, nous a permit d’en apprendre un peu plus sur les comédies musicales qu’elle a créé : « Eding » et « Les Elus ». L’ex danseuse et chorégraphe de Star2Demain et du Ballet National a d’ailleurs longtemps accompagné les artistes en chœur et fait des chorales pour chanter juste pour la première fois, un jour à la Case des Arts. De communion et en soutien à la star du jour Krisss Lady, les artistes et le public n’a cessé de le clamer.
Arrivée spectaculaire de Krisss Lady sur scène derrière une grande étoffe noire entrouverte par de petits trous forcément esthétiques pour le moment. Comme un show explosif, magnifique et très énergique à l’américaine, on revoyait planer de sa superbe la danseuse accompagnée de son groupe Best of Cam. Les voies de son destin l’ont mené à la découverte à travers sa voix de son premier public en tant qu’artiste chanteuse en ce jour. On a succinctement dégusté six morceaux de son single. « Kolo mamis », comme goût de coup de gueule aux mauvaises langues en premier ; suivi de la berceuse « Adada » ; et « Ma belle mère » ; « La femme pleure » ; et « l’amitié dans tous ses aspects dans « An Mvoue ». Enfin, le titre qui fait l’objet de ce single « Tam tambour ». La prestation méritant une note excellente, la chanteuse crépitait d’ondes perceptibles, de féline de scène. Il fallait aussi noter au passage l’accompagnement à la Bass du grand frère Michel Mbarga. Soirée chaude et pleine de belles émotions, l’artiste a mis un accent particulier sur sa tenue. Sexy dans une tenue pagne, Krisss Lady est apparue modélisée à son aise, à sa convenance. Et le rouge glamour qu’elle a fait paraître en uniformité à son pagne, pareil pour les danseurs en jeans délicatement déchirés et sertis du même pagne donnait une impression de symbiose sur la scène. La communion avec le public bien entamée pour sa première, Krisss Lady en a déjà pris goût. La star a donné rendez-vous au prochain show qu’elle veut imminent.

Leave a Response