hello@kamermoov.com
samedi, novembre 26, 2022
News

Red Zone a célébré la fin d’année dimanche 22 décembre dernier à Douala

C’était à l’hôtel Joanes à Bonamoussadi-Douala, le dimanche 22 dernier 2013 que le label Red Zone a célébré la fin d’année.
Au menu : la célébration de la fin d’année en famille c’est-à-dire entre Hiphopeurs et influences positives de l’univers Hip Hop Kamer ; le bilan de ces années de parcours, de partage ; la sortie officielle des albums « Yoh Loh » de Sngo’a Mboa et « O.M.N.I » de Djess Panebo ; les remerciements pour ces belles années qui s’annoncent encore plus chaudes de belles expériences.
Il fallait pousser la deuxième porte face à nous pour se faire accueillir par l’explosif et bonne sonorité hip hop, rappelant de belles années grappillées par les anciens. Mais, le mélange entre la Old School et la new school lachaient à la face et surtout bonifiant les oreilles des uns et des autres comme un Red Zone special party. Le caractère novateur de l’initiative voulant qu’on le célèbre et le savoure tout de go comme une magnifique dégustation musicale by Red Zone label. On pouvait s’y noyer en écoutant du Sultan Oshimihn, Moustapha, Sango’a Mboa, Panebo, Sissongho Mc’s, etc. Tout le monde en a eu pour son compte. Surtout que la projection des clips vidéos se consommait goulument. La palme revient au clip « Damé Damé » de Sango’a Mboa finalement repris en chœur et mimé par tous les invités conquis comme un seul homme.

C’est vers 16h30 environ que l’un des fondateurs du label Red Zone dit son mot d’entrée et de bienvenue à ses nombreux invités. Sur une note presque solennelle et un ton rassembleur, il a fait le rappel du pourquoi de cette merveilleuse idée ; une rétrospective succincte de l’histoire qui couronne la fondation du label Red Zone ; le remerciement sincère et émouvant de chacune des parties allant des artistes, des hommes de l’ombre aux médias qui ne lâchent rien, qui œuvrent et soutiennent mordicus le mouvement depuis toujours. Une petite goutte d’émotion malheureuse pour un bref hommage aux personnes, aux proches parties cette année. Cela s’est passé dans la bonne humeur, un peu comme un chilling avec la dégustation des vins et boissons que les invités buvaient consciemment le verre après l’autre, accompagné du festin traversé à tour de rôle.
Les personnalités présentes allaient des artistes aux médias. Il y’avait : Sultan Oshimihn, Killamel, Davodka, Moustapha, Gerry, Hiroshima, Djess Panebo, Sango’a Mboa, Brice Albin, Sadraq, etc.
Vivement de pareilles initiatives et rassemblements dans le milieu.

Leave a Response