hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
On Djoss

Achille Djoumsie (gachill) : « Le BORDER BLASTER TALENT SEARCH est ouvert à tout artiste ou groupe hip hop »

Kamerhiphop.com : bonjour Gachill, question naïve
: c’est quoi le BORDER BLASTER TALENT SEARCH ?
Bonjour kamer hip hop
!

Gachill : Le BORDER BLASTER TALENT
SEARCH
est un programme de détection d’artistes HIP HOP Africain vivant
sur le continent dans le but de diffuser leur musique à travers le monde. Bien
entendu diffuser une musique à travers le monde exige des standards de qualité
que nous n’avons pas encore ici chez nous ! C’est pourquoi nous mettrons des
moyens nécessaires pour une production et une promotion respectant les standards
internationaux. Le label de production BORDER BLASTER
INTERNATIONAL
a pour devise : BREAKING BORDERS, BUILDING
BRIDGES
qui veut dire en français simple : briser les barrières, construire
des ponts. Cette expérience a déjà été faite en Europe l’année dernière lors du
concept Making Blast et du projet DIVERSIDAD
qui a permis de réunir des artistes hip hop des pays de l’union Européenne
(France, Belgique, suède, Irlande, Angleterre, Espagne etc…).


Donc notre but à travers ce programme est de détruire les
barrières culturelles en construisant des ponts entre l’Afrique et le reste du
monde par les musiques urbaines. Dans une moindre mesure, les Sénégalais
POSITIVE BLACK SOUL de DIDIER AWADI, PEE FROIS, DAARA J, ou les
Gabonais du label EBEN ENTERTAINMENT vivent déjà ce type
d’échange. Nous  BORDER BLASTER AFRICA, filiale Africaine du label, avons
choisi de lancer ce programme par le Cameroun; des tests avaient été faits avec
le Rappeur Manhitoo qui a eu une rotation internationale et cette fois, nous
passons à l’étape de concrétisation.


Qui peut participer à ce concours
?

Ce concours est ouvert à tout artiste ou groupe de HIP HOP dans
ses disciplines musicales vivant au Cameroun, sans distinction d’âge et de sexe.
Tout le monde peut y participer même si le candidat a déjà un ou plusieurs
albums sur le marché car nous voulons les meilleurs pour représenter notre hip
hop sur le plan international.


Vous dites dans votre communiqué de presse je
cite « BORDER BLASTER AFRICA offre une fois de plus la chance à un artiste hip
hop camerounais de bénéficier d’une production, d’une promotion et d’une
distribution à l’internationale… » Explique moi un peu comment ça va se passer
?
L’artiste retenu recevra des beats des plus grands producteurs de
son d’Europe et des USA ainsi que ceux des producteurs locaux, sous le suivi
d’un staff désigné par le label, il entrera en atelier pour composer dix titres
inédits. Les prises de voix se feront dès le 25 février pendant trois semaines
dans le meilleur studio d’enregistrement du pays. Les données récupérées sous
forme de maquette prendront la destination du studio COSMOS
MASTERING
en SUEDE pour le mixage, le mastering et le pressage en
Jewell Box. Entre temps, les prises de vues pour les deux vidéogrammes se feront
sur place et les rushes prendront la route de l’Europe pour l’édition. L’album
sera vendu sous forme de CD, MP3 via le net et fun tones par les distributeurs
en contrat avec le label en Europe et aux USA. Des liens commerciaux seront
ouverts sur la toile pour la vente online. Les contrats de diffusions sont déjà
conclus avec les médias suivants :


Radios :
France  (Generations FM, Radio nova,
Skyrock,   Radio campus , Blacklist Radio…)
Belgium  (Fun
radio, Vibration…)
Scandinavia (VOICE,
P3)
Spain          (SKS Radio,
Radio Nacional)
Germany     (JAM
FM,)
Cameroon    (FM 105 Suellaba, FM 94, SWEET FM, RTM RADIO,
NOSTALGIE…)


TV:      (M6, MCM, MTV, TRACE
TV, NRJ12 TV, W9, VIRGIN 17, VOICE TV, ZTV,
CANL2,         CRTV,
EQUINOX…).


La campagne promotionnelle sera faite de flyers,
affiches, sms mailing, e-mailing, interviews et articles dans les médias
spécialisés et des sites internets à travers le monde.


D’octobre à novembre 2009, une tournée nationale est
prévue ainsi que des shows cases et début 2010, la tournée Européenne.


Tout cela bien évidemment ne sera possible que si nous
détectons la perle rare !!!


Vous dites par la suite, je vous cite toujours «
un contrat d’artiste d’un an et un album, 2 millions de francs CFA d’avance, 2
clips vidéos de qualité internationale, un budget promotionnel d’environ 10
millions de Francs CFA, une distribution mondiale de l’album, une compile de 16
artistes issus de la présélection appelée CAMEROONIAN HIP HOP INVASION 2009…. »
Vous confirmez que tout ce qui a été dit dans le communiqué sera respecté
?
Déjà que ce soit clair pour tous : BORDER BLASTER n’est pas une
ONG bienfaitrice ou une société de loterie ! Nous sommes une entreprise qui a
pour devoir d’investir pour faire des bénéfices bien qu’intégrant des concepts
sociaux. Car distribuer de l’eau c’est du social mais ça reste dans le cadre
d’une entreprise. Donc que le gagnant ne s’attende pas à repartir au soir des
résultats avec un chèque de 2 millions ! Après promulgation des résultats, il
lui sera remis un contrat qu’il se donnera la peine d’étudier avec ses
conseillers. Ce n’est qu’après signature que le contrat entrera en exécution.
BBI lui ouvrira un compte à COFINEST, banque partenaire où son avance sera
virée. Et il sera tenu de respecter les clauses du contrat c’est-à-dire livrer
dans les délais les dix titres prévus contractuellement. S’agissant de la
compile, elle est nettement plus facile à réaliser car elle sera produite pour
le marché local. Donc pour répondre à ta question, c’est un investissement que
BORDER BLASTER fait, et tout ce qui a été dit sera respecté.


Que gagne le label Border Blaster dans cette
opération ?
Bonne question. Je disais dans la question précédente
que nous sommes une entreprise, un label de musique ; nous avons l’obligation de
bénéfices. Nous ne faisons pas du mécénat car nous n’avons pas d’argent à
distribuer. Nous croyons tout simplement au hip hop Africain et mettons en place
des ponts pour permettre aux habitants du monde de le découvrir. Mais pour ça il
y a un travail de fond à faire, il faut investir pour obtenir la norme
internationale et c’est là où nous entrons en jeu. Nous investissons sur une
opération que nous trouvons rentable c’est tout. Vous n’avez qu’à voir les
moyens déployés pour rendre internationale la musique d’AMADOU ET
MARIAM
, de YOUSSOU N’ DOUR ou MAGIC
SYSTEM
pour ne citer que ceux là. C’est du rap business, nous gagnerons
de l’argent, beaucoup je l’espère, et les artistes également. Derrière, nous
voulons établir les bases du rap business dans le pays pour que ça serve de
leçons aux autres et ainsi comme P SQUARE du NIGERIA, les hip
hopeurs du Cameroun pourront vendre des millions d’albums sans avoir à se
déplacer.


Si je m’en tiens à ce communiqué la compétition
aura lieu le 31 Janvier à Douala, que vont faire les artistes de l’arrière pays
(Garoua, Maroua, Bafoussam…) qui seront retenus ? Qui payent leur déplacement
sur Douala ?

Effectivement, comme nous l’avons précisé dans le
communiqué, les inscriptions peuvent se faire par internet cela évite tout
déplacement des candidats résidants hors de Douala. Le jury procèdera par écoute
et n’oublions pas que tous ces artistes ont aujourd’hui des myspace où on peut
regarder leurs vidéos. Tel est le cas du collectif du sahel dans le grand
nord, de Caïd de Yaoundé ou autres Policeman, 1985 etc…  Les
instructions sont formelles au niveau du jury, physiquement ou numériquement,
les chances sont les mêmes car nous cherchons la perle rare !


Que peux-tu dire à ceux qui sont encore
sceptique, je parle des indécis ?
De ne pas s’inscrire car ceux là
ne correspondent pas au profil recherché ! Nous cherchons un lion du micro !
Moi-même GACHILL (membre fondateur de UMAR CVM) quand je rappais, je sautais sur
toutes les occasions pour monter sur scène, surtout une telle scène avec du
matoss professionnel et un public de choix! je tiens à leur dire qu’au delà des
promesses faites, ce sera une expérience assez forte pour ceux qui
participeront.


Il parait que Border Blaster prépare un événement
majeur pour février ? Infos ou intox ?
Je dirai intox pour éviter
toute confusion, mais vous n’êtes pas très loin de l’info ! Car l’évènement en
question sera produit par un label très voisin à BORDER BLASTER. Prenez votre
mal en patience, l’info sera  dévoilée officiellement dans les tous
prochains jours.


Peux tu me rappeler les adresses à travers les
quelles les internautes pourront vous envoyer leur dossier
?

ach4life@gmail.com tout simplement, un titre en MP3, une mini bio (nom exact, nom
d’artiste, téléphone et e-mail) et si possible une photo numérique de bonne
qualité.


Au jour d’aujourd’hui vous avez reçu combien de
candidature ?

Je préfère ne pas répondre à cette question car il y
en a plusieurs que le nombre d’inscrits découragera; n’hésitez pas à envoyer vos
dossier et ce avant le 24 janvier, nous les traiterons tous, malgré l’énorme
boulot que ça représente ! Les mecs sont bourrés de talents mais il y a aussi
plein de débutants.


Ton mot de la fin ?
Je dirai juste
aux hip hopeurs du Cameroun de participer massivement, c’est pour eux que nous
avons voulu ce casting populaire. Sinon nous aurions pu tout simplement choisir
les plus connus. Ne restons pas sur des préjugés bidon. Nous savons ceux que
nous faisons, nous ne sommes pas venus jouer avec vos rêves mais nous venons
mettre la main à la pâte pour que notre jeunesse, notre hip hop, notre biz en
sorte gagnant !
Merci encore kamer hip hop pour le soutien que vous apportez
à ce projet et tout simplement au hip hop made in Cameroon !!!

Leave a Response