hello@kamermoov.com
dimanche, février 5, 2023
On Djoss

Yuma : « J’aimerai jouer au Cameroun… »

Yuma est une jeune artiste Guinéenne  talentueuse, elle vient de mettre sur le marché un album qui s’intitule « No mas miseria« . Elle est annoncée pour une promo dans notre cher bled dans les mois à venir.


Kamerhiphop.com : Yuma bonjour, en quelques mots peux tu te présenter à nos internautes ?
Yuma : Bonjour, je suis heureuse que vous puissiez lire des choses sur moi-même et je vous remercie. En effet  je suis une fille normale comme des milliers de personnes qui sont engagés dans des combats multiples, je suis de la guinée équatoriale née à evinayong mon village.  Je vis entre l’Europe et  la Guinée, j’ai  deux enfants et de nombreux frères et soeurs.


Tu viens de mettre sur le marché un album qui  s’intitule « No mas miseria », crois tu à un monde sans misère ?
Vous savez nous aspirons tous au bien être, vivre dans de bonnes conditions est un combat perpétuel pour L’HOMME en général, je pense que DIEU  dans sa création a toujours voulu que l’homme vive de son pain, mais on se rend compte de nous que la misère est accablante, plus on travail moins on gagne son pain. Il y a une différence entre misère et pauvreté, on peut être pauvre mais avoir de quoi manger ça veut dire qu’on a pas assez dans la réserve on vit au jour le jour mais la misère renvoi a une condition plus inférieure encore, on est démuni c’est tout. Dont je peux rêver d’un monde sans misère.


A ton avis, il est possible d’éradiquer la pauvreté par les mots ?
Écoutez, dans une armée par exemple, il y a des maîtres d’armes, les chef de guerre, il y en a qui ont des trompettes pour annoncer que l’ennemi approche, et je suis de cette dernière catégorie, je suis une poétesse, j’alerte, ma mission c’est ça, faire prendre consciente aux personnes qui sont en charges, aux décideurs, sensibliser les autorités de ce qui se passe au bas niveau. Quand je compose mes chansons je suis conscient du poids de responsabilité.
Pour tout dire le combat contre la pauvreté commence par la dénonciation ensuite le combat vous voyez…


Il paraît que cet album s’arrache comme des bouts de pain en Guinée? Si c’est le cas, YUMA doit être Pleines aux as ?
Ah ah ah ah ! Oui, pour l’instant ça semble être bien, mais on a pas fait encore des comptes. Vous savez les guinéens aiment ce qui bouge et surtout quand c’est conscient car mon peuple est en plein expansion, le développement bas son plein.


On te compare à Beyonce et Lauryn Hill, tu ne trouves pas que c’est tout de même un peu exagéré ?    
Nous sommes incomparable vu la masse d’investissement, il y a un grand fossé entre eux et nous en Afrique en ce qui concerne le show bizz, nous ne pourrions jamais avoir de même moyens à condition de s’expatrier …regardez vous même vous pouvez être bon chanteur mais si vous n’avez pas autour de vous une machine, comme Sony ou des sous labels des majors ,elles bénéficient déjà de l’attention des majors et nous en Afrique rien du tout , en guinée y a pas de producteurs, des sponsors peut être. Je suis chanteuse vous pouvez vous même écouter ma voix  et comprendre pourquoi on me compare a elles, en Afrique on est obligé de tout faire parfois seule pour atteindre un certain niveau vous voyez.


Tu es annoncée  dans les mois à venir pour une campagne de promotion au Cameroun, tu te contenteras juste de faire des passages dans des médias ou on te verra sur scène ?
C’est encore dans les coulisses  mon manager négocie encore avec les concernés. Je pense ça avance bien, j’aimerai bien jouer au Cameroun, j’ai joue à cuba, en Espagne, je voudrais explorer le monde francophone en commençant par le Cameroun. Ce sera génial surtout que j’apprend qu il y a du bon hip hop au Cameroun et des filles comme moi qui font du hip hop …
Ta communication est assurée par le ZOMCOM (Zomloa Communication), pourquoi ce choix?
En plus de la communication, cette structure s’occupe de mon management, Car comme vous pouvez le savoir DJ Bilik est mon manager, j’ai pris le temps de le connaitre à travers les recherches dans le net, car un ami me l’a conseillé, j’ai découvert qu’il était une personnalité très importante dans le hip hop camerounais possédant des qualités de meneur d’hommes  et très caractériel en tant que tel il prend tout l’espace pour promouvoir notre travail. C’est quelqu’un qui est devenu très important dans notre pays avec ZOMCOM nous nous sommes lié pour trois ans renouvelables.


Aujourd’hui les hip hoppeurs  de l’Afrique de l’Ouest travaillent en synergie alors qu’en Afrique centrale ce n’est pas le cas …
Ca dépend des domaines d’action et pour des causes humanitaires , en ce moment je peux dire que l’Afrique centrale est en retard, si c’est juste pour faire des featuring sans le fond et la forme , ça ne nous mènera a rien , on doit bosser à base des projets qui peuvent faire avancer un système ou un groupe de jeune, Personnellement, je pense que c’est le manque de professionnalisme, il y a beaucoup de jalousie et de méfiance, à cause de la violence physique,des pratiques occultes des artistes  c’est ce qui fait beaucoup d’autres ont peur on se méfie beaucoup entre nous , il faut aussi reconnaître qu’en Afrique centrale l’intégration régionale n est pas encore une réussite, il est difficile à un camerounais de venir en guinée ou un gabonais de venir en guinée, et vice versa, c’est aussi l’un des facteurs qui bloque encore l’ évolution du hip hop en Afrique central contrairement en Afrique l’ouest , il y une libre circulation pour les pays de la CEDEAO  vous voyez.


Question qui fâche, pourquoi les guinéens détestent t ils les camerounais ? Pourquoi sont ils persécutés ?
vous savez dans tous les pays du monde vous trouverez des gens de mauvaises volontés c’est le cas chez nous, certain ne sont pas reconnaissant de ce que font les camerounais en bien, ils voient plus le mal qu’un camerounais fait parfois sans preuve, il est vrai mon pays a été victime des coups menés par certains camerounais de mauvaise fois, mais je dois reconnaître que notre jugement n’a pas toujours été correct, mais notre président prend des mesures pour faire comprendre aux populations de certaines réalités. Vous savez c’est aussi question de mentalités vous comprenez ce que je veux dire. Je suis moi même une voyageuse et une artiste sans frontière dont je peux pas tolérer les égarements envers les étrangers encore moins nos voisins et frères camerounais.


Comment trouves tu le niveau du hip hop camerounais en comparaison au hip hop Guinée… ?
La vérité est que je n’ai pas entendu beaucoup de hip hop camerounais, ni en Guinée, je vis pas trop dans mon pays mais depuis que je suis la DJ BILIK m’en parle et me fait écouter certains, j ai pu visité le site de rap du camerounais kamerhiphop c’est intéressant à première vue, quand je vois ce que Bilik fait comme boulot en guinée j’imagine la puissance que le moov hip hop camerounais a en ce moment, en tenant compte de l’évolution culturelle que vous avez , il est techniquement bon , je compte découvrir ce hip hip hop bientôt.
 
Un contact ?
Mon principal contact est mon adresse e-mail 
yolandaayingono@hotmail.common manager 00 240  639505. je n’ai pas encore de site mais un vieux blog, je préfère reconstruire un nouveau qui arrive je pense zomcom s’occupe.


Ton mot de la fin ?
Je vous suis reconnaissante pour le soutien et les encouragements, je pense qu’on entre dans le temps de la CEMAC  et c’est très encourageant de bosser comme cela car si tous les pays en Afrique, région par région commençait à faire ce genre de boulot, je pense qu’aller en Europe serait périodique pour moi car  nous pouvons résister en créant des  plates  forme JE VEUX DIRE des structures dans notre continent tels que des tourneurs, festivals, managements, labels…
  ENFIN je souhaite beaucoup de bonheur aux familles en difficultés, ceux qui ne peuvent pas envoyer leurs enfants faire des études ou se faire soigner ou encore s’alimenter ceci est primordiale, j’ai une pensée pour eux mais de croire que les lendemains changeront GRACE A DIEU.
 Merci a kamerhiphop .com votre travail est très efficace.
 
Suite de l’interview, Yuma réponds à notre Questionnaire de Proust.


Le ton principal trait de caractère ?
Simplicité
 
Les qualités que tu aimes chez les hommes ?
Je les aime propre, beau et drôle
 
Les qualités que tu aimes chez les femmes ?
La franchise
 
Ta Vertu préférée ?
Que Dieu existe
 
Ton principal défaut ?
La Rébellion.
 
Ton Personnage historique ?
Jésus-Christ


La faute que tu ne supporte pas ?
Le mensonge


L’être qui compte le plus dans ta vie ?
Mon grand-père
 
Ton meilleur souvenir ?
Mes enfants et ma mère


Ta devise ?
Obtenir ce qu’ils veulent sans trahir moi-même.


Ton plat préféré ?
Les Légumes


Comment aimerais tu mourir ?
Dans mon lit, sans douleur


Ton signe astrologique ?
Sagittaire.

Leave a Response