hello@kamermoov.com
jeudi, décembre 8, 2022
On Djoss

Napster : « À partir de 100.000frs, on peut s’offrir un clip à kallash… »

Membre fondateur de l’équipe NS « Napster et Sotti » pictures qu’il a du quitté pour diverses raisons,  Napster est désormais à la tête de la structure dénommée Kallash Pictures. Il nous parle de sa nouvelle aventure.
 
Bonjour Napster, tu as mis sur pied il y’a quelques mois une structure dénommée Kallash, en quelques mots peux tu me parler de cette structure ?
Bonjour idy et à tous les Internautes de Kamerhiphop. Kallash, c’est d’abord un concept, un état d’esprit révolutionnaire qui accompagne tous types d’artistes dans la mise sur pied de leur vidéogramme ou documentaire.


On t’a connu dans une structure « NS Picture », sans toute fois verser dans la polémique, pourquoi tu as quitté la structure que tu as aidé à avoir un nom ?
L’épanouissement, c’est le mot d’ordre dans la vie, on doit tous pouvoir faire ce qu’on aime. Au départ, c’est ce qui était fait mais avec l’arrivée du succès et le peu d’argent, certaines personnes ont vu plus gros que les autres, moi  j’ai préféré me casser mais néanmoins j’ai laissé de bons élèves.


Aujourd’hui en tant que Kallash, ça se passe comment pour toi ?
Je suis le boss (rire) non sérieux, j’ai une vision positive et je suis entouré de 5 bons compagnons et une communicatrice qui croient en ce rêve. Partir de rien vers le sommet et le résultat est là.


Dans le hip hop, s’il y’a un secteur qui est en plein expansion, c’est celui de la vidéo et paradoxalement, c’est un secteur extrêmement couteux. A-t-on avis, que faut-il faire pour réduire le coup de la vidéo ?
Il faut s’adapter aux réalités du marché. C’est ce que toutes les maisons de réalisation de clip doivent faire. On connait les réalités du bled en fonction des artistes indépendants ou majors on adapte les prix en tenant compte des concepts. C’est ce que kallash s’efforce de faire et on croule sur une demande massive, tout le monde à besoin d’aide…


Combien coute une vidéo à Kallash ?
À partir de 100.000frs, on peut s’offrir déjà un clip à kallash. Maintenant c’est en fonction de son investissement que l’on récolte ce que l’on sème.


Tu es aussi responsable de la chaine de Télé Leader, quelle place réserves-tu au hip hop kamer ?
Leader câble, c’est une autre passion folle que j’ai en moi pour la télé ! Je me verrais finir comme régisseur d’antenne. Bref pour le hip pop kamer LDC (Leader câble, NDLR) diffuse un max de clip kamer et hip pop. Le problème est que, il est plus difficile d’avoir le clip d’un camerounais qui est à 200m de moi, alors que le dernier Nas Escobar, je l’ai en moins de 5min. Je prône l’information au travers de cette interview, envoyez moi les vidéos et je vais les diffuser.


Que dois faire un hip hopeur pour que sa vidéo soit diffusée sur leader câble ?
Il suffit juste de m’appeler ou contacter les divers membres de LDC pour une promotion. Dans le cadre de la diffusion en liste on le fera aussi simplement.


Tu es partenaire de kamerhiphop show; pour la 9e édition de ce show qui aura lieu le 14 Mai du coté du ccf de Yaoundé, qu’est ce que Kallash propose au public comme innovation au niveau de la vidéo ?
Mon apport est plus sur l’aspect technique. Kallash interviendra au niveau des prises d’images, les techniques de mises en scènes et la préparation des futurs DVD de Kamerhiphop Show et aussi quelques conseils comme partenaire, et un rendu professionnel.


Quelques contacts utiles ?
kallash10@yahoo.fr / Tel: 97 57 63 23 / 75 38 87 83 ou sur facebook en LIVE


Ton mot de la fin ?
Juste profiter de cette opportunité qui m’est offerte pour vous remercier pour le boulot que vous abattez et tous ceux qui soutiennent kallash de près ou de loin et annoncer la création de la fondation KALLASH dans les semaines à venir. Une partie de nos bénéfices sera versé  dans un orphelinat de la ville Yaoundé. Pour un départ et les autres villes du pays par la suite. Un artiste shooté,  un don offert…
Good Bless

Leave a Response