hello@kamermoov.com
dimanche, décembre 4, 2022
On Djoss

Sultan Oshimihn : « Mon 3e album sera enregistré hors du pays »

Alors en pleine préparation de son nouvel album « Unstoppable Crown », le disque dur de son ordinateur accuse une panne grave, entrainant sur le coup la perte des données importantes dont la totalité des titres devant intégrer la galette du king du reggae camerounais ; Sultan Oshimihn viserait alors de reprendre tout à zéro, hors de nos frontières.


Tu as assisté au concert de Krotal, visant son retour, qu’as-tu retenu de ce show ?
C’était du Krotal et j’ai adoré, surtout qu’il a revisité son répertoire. Krotal est une figure emblématique du hip hop camerounais ; il a une vision du rap et une certaine façon de faire cet art. Il a su allier sa culture au hiphop de base et c’est positif.


Il compte un peu plus de 21 ans de carrière ; comment expliques-tu un tel charisme, en moins de 5 albums sortis ?
Tu sais, c’est compliqué de sortir un album dans un contexte comme le nôtre : Problème d’infrastructure, absence de réseaux de distribution, pas de réel budget dans les projets qu’on impulse… En plus, Krotal a tellement de chose à faire. Il doit gérer son label Ndabott, il a un studio d’enregistrement en chantier, il a des artistes à produire, donc c’est pas facile pour lui, j’imagine. Mais je sais qu’il met du cœur dans tout ce qu’il fait. Je suis sûr qu’avant qu’il n’arrête, même si je doute fort qu’il n’arrête un jour, il fera au moins 20 albums.


C’est quoi le plus important pour toi dans ce métier ?
Le plus important pour moi c’est de toujours apporter du message aux jeunes pour qu’ils puissent réfléchir autrement afin d’avoir des instruments sur lesquels ils pourront compter pour mieux évoluer et faire des bons choix.


Qu’est-il arrivé exactement au projet « Unstoppablke crown » ?
Déjà je voudrais préciser que Unstoppable Crown est un projet qui va s’étaler sur 2 ans, à partir du moment où nous le lancerons. On a eu des soucis tout récemment au studio où on a dû perdre nos disques durs, ce qui explique que nous n’avons plus le projet Unstoppable crown ; la conséquence est que nous allons tout reprendre à zéro. Donc en ce moment nous réfléchissons sur la la mise en place. En même temps il y a les états généraux de RED ZONE qui approchent, donc ce ne sera qu’après leur tenue que nous redéfiniront dans quel studio désormais préparer ce projet.


On parle d’un voyage…
Oui, nous réfléchissons sur l’option de refaire l’album hors du pays afin de nous assurer de la bonne qualité du matériel et du professionnalisme des ingénieurs de son.


 

Leave a Response