hello@kamermoov.com
samedi, décembre 3, 2022
On Djoss

Wanted Unit : « Epapara est un concept, un code vestimentaire, une manière de s’exprimer…»

Le trio Shad, Baker et Freeb nous parle de leur single et de leur concept Epapara.

Est-ce que vous pouvez une fois de plus vous présenter à nos lecteurs ?
Nous sommes le Wanted Unit, groupe composé de trois chanteurs dont Shad, Baker et Freeb.

Vous avez tout d’abord commis un single, « Epapara », qui a fait parler de lui dans la capitale politique Yaoundé, et là vous revenez avec un maxi single qui curieusement porte le même titre ; expliquez-nous pourquoi ?
En principe, « Epapara » c’est un concept, et pour mieux l’asseoir, il faut bien insister, car fort de son succès auprès du public, on a voulu l’accentuer encore…

C’est quoi la particularité de ce maxi ?
La particularité est que cette version-ci est remixée par un certain Impérator qu’on ne présente plus. Nous avons tourné la vidéo de « Bateau de Diamant », qui un extrait du maxi single, et nous avons fait appel à Daniel du Kamina Pictures, qui est l’un des meilleurs de sa génération.

On va revenir sur la signification d’Epapara…
Epapara est un concept, tout simplement ; c’est un code vestimentaire, une manière de s’exprimer, une façon de marcher, une façon de vivre, bref c’est une mode qu’on lance. « Bateau de diamant en l’occurrence, est un langage propre à cette mode-là.

Où trouver ce single ?
A Yaoundé vous le trouverez en face Niki du marché Central, dans des discothèques d’Odza, les réseaux de téléchargements de portables de la ville surtout  à l’Avenue Kennedy. C’est vrai qu’on peut aussi l’avoir sur Kamerhiphop et Culturebene, ou contacter le 99 17 05 03 ou 97 90 02 32 ou encore 73 87 19 34.

 

Leave a Response