hello@kamermoov.com
samedi, juin 22, 2024
FeaturedKAMERRapZik'

Baladji Kwata feat X Maleya – « War Djabou »

En tournée récemment dans la région du septentrion, le groupe Baladji Kwata avaient annoncé qu’il préparait quelque chose de spécial à leurs fans. Il y a trois jours exactement, les gars ont dévoilé le titre « War Djabou » en featuring avec le groupe mythique X Maleya. Une fusion exceptionnelle et une collaboration magnifique entre les deux groupes.

« War Djabou  est une chanson qui célèbre la récompense de l’effort et du travail, la joie du partage avec sa compagne en signe de vantardise », peut-on lire dans leur bio sur YouTube. Vous pouvez l’écouter ici :

Il faut le dire, le groupe Baladji Kwata ne cesse de nous impressionner depuis quelques années déjà à travers leurs sorties qui nous font danser sur des rythmes traditionnels camerounais.

A propos du groupe Baladji Kwata

Baladji Kwata est un groupe de musique urbain basé à N’Gaoundéré dans la région de l’Adamaoua. Le groupe voit le jour en 2007 par les fondateurs qui sont MEKNEL, PETIT NONO, BIG WILLY. Tous passionnés de musique et d’art en général. Baladji est le nom du quartier le plus célèbre de la ville, quartier défavorisé qui a vu naitre les membres fondateurs du groupe. Ils acquirent une renommée dans la ville en écumant les différentes scènes des concerts scolaire avec le célèbre titre de tous les jeunes de cette époque “sur la route de mardock”.

Le groupe remporte trois fois de suite la compétition coca cola caravane du bonheur au niveau régional dans la catégorie RAP et karaoké. Le groupe continue de participer aux différentes compétitions. Ils sont 2 e du classement national de MTN make the music. Les reconnaissances, malgré la popularité, certains membres vont préférer continuer leurs études et s’engagent dans d’autre corps de métier. Meknel, le leader du groupe sera obligé de puiser dans les multiples talents artistiques comme la peinture, la sérigraphie, l’infographie, la photographie, le montage vidéo pour maintenir le groupe.

Tous ce savoir-faire contribue à labélisé le groupe en BLD 74 avec l’arrivée de Chaldis, danseur de HIPHOP, acteur de cinéma et cascadeur, le disco joker Devastador, le rappeur Dogui technicien audiovisuel donnera un souffle nouveau au groupe qui somnolait déjà. En 2017, le label se transforme en BLDK Industrie, mettant en service leur multiple talent artistique. Chemin faisant, le label permettra l’éclosion des artistes et ingénieur de son comme Mr Muss ou Abbo Amigo auteur compositeur et Blek rappeur et auteur compositeur.

En dépit de toutes les difficultés que rencontrent généralement les jeunes du septentrion pour organiser des évènements, les jeunes artistes de la BLDK ont poussés pour organiser des spectacles pour promouvoir leurs travaux à l’exemple du concert du 24 décembre 2018 qui fut un succès du côté du carrefour Gabriel et le concert du 11 février 2019 au niveau de l’Alliance Française de N’Gaoundéré. Afin de rehausser l’identité de la culture sahélienne, le groupe reprend ABBA DJAORO avec son célèbre titre « argent sale ». En 2022, pendant la coupe d’Afrique des Nations de Football au Cameroun, le groupe participe à la fête à travers une collaboration avec les griots de Galim-Tignere avec le mythique titre « VE ROU ZAUNE » (vert rouge jaune).

A l’entame de la compétition, un clash nait sur internet entre les ivoiriens et les camerounais. Une réplique sous fond musicale zouglou sur le titre « HUER » explose les compteurs sur la toile et fait découvrir le groupe Baladji Kwata sur le continent. Le plus gros succès jusqu’ici arrive avec la chanson « TCHI-TCHI » qui cumule plusieurs millions de vues sur les réseaux sociaux et positionne le groupe Baladji comme l’un des meilleurs groupes de musique urbain du Cameroun. Baladji devient célèbre pour son énergie déployé dans la défense des couleurs du Cameroun surfant ainsi sur l’actualité BUZZ et la fibre patriotique enchaînant plusieurs sorties artistiques tel que la reprise de la chanson « SHABASSIKO » de PHILL BILL, la réponse respectueuse à Longue Longue, « clé 14 » prenant position pour l’artiste TENOR qui l’opposait à la comédienne EUNICE, le titre « PORTA PORTY » qui sensibilise la jeunesse sur le phénomène de la vie facile et de luxe et le titre comique « LES CELIBATAIRES ».

EN 2023, à la veille de la fête du ramadan, le groupe Baladji Kwata fait encore parler de lui avec le titre « DJOULDE » qui comptabilise déjà plusieurs milliers de vues sur YouTube. Baladji Kwata est une industrie d’artistes passionnés des réalisations et récompense au-delà musical. On peut noter les réalisations de la série « SEMBE », le film « désillusion fatale », Meknel qui prête sa voix pour les doublages des films animés.

Baladji Kwata a été nominé dans plusieurs évènement de récompenses à l’instar des public Vision Awards et Garaya d’or, il remporte le trophée de Cameroon music evolution dans la catégorie meilleur groupe de musique. Le label BLDK Industrie est constitué de plusieurs jeunes talentueux et patriote avec pour slogan « tout commence par une idée, la seule règle c’est ta propre règle ».

Présentation des membres du groupe Baladji Kwata

MEKNEL

Né à N’Gaoundéré en 1987, et originaire du centre, Mekinda Mekinda Nelson de son nom, s’intéresse très vite a l’art, et développe plusieurs aptitudes artistique tel que la peinture, la musique, l’infographie, la réalisation cinématographique la sérigraphie, la comédie et l’art oratoire du conte. Trois fois Vainqueur régional de la compétition caravane du bonheur dans la catégorie karaoké, vainqueur de la compétition scolaire conte et légende en 2000 dans la région de l’Adamaoua, vainqueur de la compétition d’illustration Commonwealth en 2001 à N’Gaoundéré, il multiplie des actions qui exaltent sa passion artistique dans la ville de N’Gaoundéré : la customisation des murs de la ville par ses graffiti qui ont redoré le secteur, la réalisation de ses premier films à l’aide d’un téléphone, et la conception des t-shirts tel que N’Gaoundéré et Baladji Kwata. Cofondateur du groupe Baladji Kwata, avec ses amis Petit Nono et Big Willy, Meknel s’adonne profondément à sa nouvelle casquette de leader et greffe son talent au service du groupe qui s’agrandit et devient le label BLDK. Par ailleurs, il obtient un diplôme professionnel d’instructeur de Jeunesse et Animation au CENAJES de Kribi et intègre la fonction publique pour participer à l’accompagnement de la jeunesse camerounaise. Auteur de plusieurs titres à succès buzz Meknel ne cessera de nous surprendre et suit sa propre voix, il a d’ailleurs ses propres slogans qui disent, tout commence par une idée, la seule règle c’est ta propre règle.

DOGUI

De son nom de naissance Wassande Doko, né à ngaoundéré. Artiste, rappeur mais aussi très bon mélomane, il a plusieurs cordes à son arc entre autres : réalisateur, coloriste, photographe, infographe. Il raconte beaucoup d’histoire avec un style musicale, avec des phases de rap très comiques et saisissantes en même temps garnies des termes et thèmes locals. C’est à 14 ans qu’il découvre sa passion pour les matières artistiques et en particulier le rap. Il intègre le groupe Baladji Kwata en 2014 et devient membre co-fondateur du studio mixte BLDK industrie en 2016. Il a à son actif quelques singles et un EP intitulé « RPCB » (Rap Plus Comme Le Blanc), de 5 titres sortis en 2019.

DEVASTADOR DJ

Assolgna Abraham Angel à l’état civil, a vu le jour le 10 février 1996 à Nganha dans la région de l’Adamaoua. Il a grandi dans la ville de Garoua où tout petit, il commence à s’intéresser à la musique et la danse. En 2008, il agence les études secondaires et le métier de disco joker dans les snacks. C’est en 2014 qu’il intègre le groupe Baladji Kwata.

MONSIEUR MUSS

De son vrai nom KEDAM GUISSI, Il est né en 1991 à Djerwing dans la région du Nord, plus précisément dans le Mayo-Rey à Rey-Bouba. Il découvre sa passion pour la musique en 2008 où il commence en tant que Rappeur. En 2012 Il s’inscrit dans une chorale de l’université de N’Gaoundéré puis il se performe en tant que chanteur. En 2014 il suit une formation pour technicien de son et ouvre en collaboration avec ses camarades un “home studio” où ils vont créer un label appelé BIF ZIK. En 2017 il rejoint le label BLDK INDUSTRIE et le groupe Baladji Kwata où il est actuellement artiste Chanteur, Arrangeur, Beatmaker et Technicien de son. Vainqueur de plusieurs compétitions de chants tels que : Institut Goethe talent découverte; Nescafé One Song; Blaise B (Le goût de ça Challenge) ; Slim Marion (Game boy Challenge) Cameroon Music Urban Awards. Il est auteur de plusieurs singles tels que: Wamen; T’aimer; Essaie Encore; Tout donner… Monsieur Muss réside actuellement à N’Gaoundéré.

ABBO AMIGO

De son vrai nom, Mohamadou Bayero Abbo, né en 1997 à N’Gaoundéré, il débute dans la musique en 2018 où il enregistre son premier single intitulé seytegal. En 2021, il signe son premier contrat de production comme Artiste dans le label BLDK Industrie. En 2022, il intègre le Groupe Baladji Kwata du label BLDK ensuite il a été lauréat du concours organisé par l’artiste chanteuse TAO qui a permis à ce dernier de participer à l’atelier de formation Sahré Amine dirigé par l’artiste TAO. Étant peul, il décide de se tourner vers la tradition en chantant en langue foulbé tout en fusionant plusieurs styles musicaux, il s’inspire beaucoup plus des musiques indiennes. Il a à son actif deux singles tel que sey Tégal et yahou féréma en featuring avec l’artiste BenYaro. Il réside à N’Gaoundéré.

BLEK

Né en 1993 à N’Gaoundéré, BELKE YACK-WÉE JUNIOR ROMARIC, est un rappeur, auteur, compositeur, interprète à la plume assez diversifié. Il grandit à N’Gaoundéré et est passionné de musique depuis sa tendre enfance, car dès l’âge de 12ans il interprétait déjà correctement certaines chansons Hip-hop qu’il écoutait. Étant du genre très timide face au public, il se recroquevillait dans sa chambre pour écrire ses textes et les rapper. Passionné par Eminem, Booba, et La fouine. En 2012 son voisin PRINCE BEATZ avec qui il a commencé dans la musique détecte en lui de véritables qualités à poser sur des Beats qu’il lui proposait et le pousse quasiment à sortir de son cocon prouver de quoi il est capable et se lancer véritablement dans la musique. En 2013 il participe à la compétition Sloy Campus tour dans la catégorie Rap, où il fait sensation. Subjugué par son talent il est immédiatement approché par Meknel, PDG du label BLDK Industrie qui lui propose ardemment de rejoindre le label pour développer ses qualités, il prend du temps à réfléchir Mais finit par intégrer la BLDK Industrie en 2015 en tant qu’artiste rappeur solo et enfin en 2022 il intègre le groupe BALADJI KWATA. Ayant la capacité de s’adapter à plusieurs rythmes et styles tout en écrivant des textes de folies, Blek est comme qui pourrait dire l’un des jeunes rappeurs le plus complet de sa génération.

 

Leave a Response