hello@kamermoov.com
dimanche, juin 23, 2024
BuzzEuye !

Disponible depuis le 25 novembre 2020, le nouveau son « Tchapeu Tchapeu » (les pleurs du mbole ), de l’artiste HAPPY gagne le dehors!

C’est un nouveau « mboléman » qui entre sur la scène showbiz de ce mouvement parti des ghettos de Yaoundé et qui continue de conquérir le monde. Son titre « Tchapeu Tchapeu » est très bien accueilli par les mélomanes et les amoureux du « mbolé ».
 
HAPPY se présente comme le défenseur du « Mbolé » d’Efoulan (un quartier de la ville de Yaoundé).  Le « mbolé » que nous sert HAPPY a cette particularité qu’il remet en évidence un instrument sacré dans le « mbolé »:  le Djembè. Cet instrument de percussion est ce qui porte à la base le rythme. Et dans sa chanson dont le titre est « Tchapeu Tchapeu », HAPPY offre une belle séquence d’animation avec une bonne présence du Djembè qu’il sait manier avec dextérité.
 
La musique en elle-même, est une petite balade autour de sa vie et son engagement comme « mboléman ». En plus de cette séquence d’animation  qui donne un caractère particulier à son song, la deuxième partie, une animation pure est un cocktail de petites phrases très amusantes, mais aussi révélatrices des réalités du Yaoundé qu’il fréquente. Il dit par exemple  » Tchapeu Tchapeu *2 le couteau fait quoi dans la soutane du prêtre ? » ou encore « le curé de ma paroisse fait quoi à mini ferme dans la nuit ? » Et celle qui retient le plus l’attention, c’est cette affirmation: « la Kadji est le champagne du pays ».
 
Des paroles qui sont manifestement bien accueillies par une frange de la jeunesse, mais surtout les fans du « mbolé » qui sont bercés par la belle mélodie qui accompagne ce texte plutôt simpliste.En tout cas pour le moment, c’est  » Tchapeu Tchapeu » qui mène la danse sur la toile!!!

Leave a Response